Comparateur assurance santé animaux gratuit Wanimo Zooplus


Conseils et vidéos sur les chats
  Les principales catégories du forum sur les chats
 

Elle était ma Douce.

Rendez un dernier hommage à vos chats disparus

Elle était ma Douce.

par Silene » Mer 15 Aoû 2018 22:59

Image

Ce soir j'aimerai vous parler de celle qui fut (qui est !) si chère à mon cœur. Ma Maya. Ma Douce, mon chat d'amour, mes yeux d'or, le chat de mon cœur, mon gros nez, tels sont les surnoms qui l'ont accompagnée toute sa vie.

Elle avait 15 jours et les oreilles encore repliées quand je l'ai rencontrée pour la première fois. Ma proprio savait que mon Evidence et moi cherchions un chaton, et une autre de ses locataires avait justement accueillit une chatte errante qui avait eu des petiots. J'ai donc pris le bus, suis arrivée chez cette inconnue, et ai rencontré trois adorables chatons. Tout de suite mon cœur a battu pour Elle. Elle, c'était la plus timide, la plus petite aussi, avec sa tache rousse sur la tête et sa frimousse adorable. La dame m'a bien dit que c'était la plus sauvage, qu'elle avait peur de tout. De tout, oui, mais pas de moi !
Dix minutes plus tard elle dormait comme une bienheureuse sur mes genoux. Le coup de foudre avait été mutuel, et c'était déjà décidé. Je la laissais jusqu'à ses trois mois avec sa maman, mais elle serait Mon chat. Mon premier chat à moi. Et elle qui devait s'appeler Thémis et devenue immédiatement Maya, parce que c'était le seul nom qui pouvait lui convenir. Elle était solaire, ma Douce.

Je l'ai visitée plusieurs fois, avec à chaque fois ce grand amour mutuel, puis est arrivé le jour de la ramener à la maison. J'avais bien prévenu mon Evidence qu'elle aurait sans doute peur de lui, que c'était une grande timide. Je suis rentrée dans l'appartement, il était allongé dans le salon. J'ai ouvert la cage et j'ai vu mon petit bout de chat de trois mois se diriger instantanément vers lui et se blottir contre son flanc. Ah. Donc c'était un double coup de foudre, c'est ça ?

Elle a grandit en étant le chat le plus adorable du monde. Elle ronronnait comme un moteur, nous donnait des coups de cul dès qu'elle était à portée, se frottait frénétiquement contre nous, dormait contre son maître ... Et avait une folie douce pour les pieds. Elle s'y frottait à s'en rendre folle, mon dieu comme on en a rit !

A trois ans première frayeur, qui nous a valu plus de 600 euros de frais vétérinaires pour, sans doute, une inflammation d'une membrane du cerveau. On nous a parlé de tout avant d'arriver à ce diagnostique, et particulièrement de la PIF. Étant bénévole en refuge je savais ce que ça voulait dire, et comme j'ai pleuré pour mon chat ! Mon pauvre amour avait perdu tout équilibre mais, avec du temps et de la patience (et beaucoup, beaucoup d'amour) tout s'est remit en place. Point de PIF, évidemment.

Puis nous quittons la ville pour la campagne, à quatre ans elle découvre les joies d'une maison et d'un jardin. Maya ma Douce, la pataude, avait une manière bien particulière de chasser ! Elle labourait le sol comme une folle derrière sa proie, et, parfois, par chance, elle arrivait à un résultat.
Je vous ai dis comme ce chat nous faisait rire ? Il n'était pas un jour sans une pitrerie, une maladresse, et on riait encore plus quand elle se vexait (oui. Maya se vexait quand elle se rendait compte qu'on se moquait d'elle)

A six ans, un soir d'hiver, elle ne rentre pas. Connaissant mon chat, nous savions qu'il y avait un problème. Alors malgré la neige et le noir nous sortons pour la chercher. Une heure dans la neige à l'appeler, mais pas de chat. Le lendemain matin, toujours pas de chat. Alors à 6 heures nous voilà repartis à faire le tour des champs alentours, à hurler son nom, à sangloter pour moi. Nous nous relayons toute la matinée, malgré le froid (je m'en souviens encore, j'étais gelée).
Et puis, une Xième fois où je passe devant une grange, hurlant son nom, j'entends un petit miaulement. Et ce miaulement, croyez moi, je l'aurai reconnu entre mille ! Ma Douce ! Je me suis jetée contre la porte, ai vu sa patte qui tentait de se glisser dans l'interstice. Elle était vivante ! Jamais je n'ai senti mon coeur battre aussi fort, jamais une telle joie sauvage ne m'a envahie, jamais je n'ai couru aussi vite à la maison en hurlant le nom de mon Evidence.
Il a fallu trouver les propriétaires de la grange, les appeler, les faire venir, pour la libérer. J'aurai défoncé la porte moi même si ça n'avait pas été le cas. Parce que mon chat était là !
La petite histoire nous apprendra qu'elle était passée par la chatière, derrière, et qu'elle était ensuite tombée d'un étage (un échelle menait du rez de chaussée à l'étage, mais elle ne pouvait pas remonter). Les granges sont ainsi faites chez nous qu'il y a une butée derrière et que ça correspond, devant, à un étage en dessous.

La vie reprend. A huit ans, visite annuelle chez notre véto, je demande à faire un premier bilan sanguin. Mon véto trouve que c'est un peu tôt, surtout qu'il n'y a rien d'inquiétant. J'insiste, je n'en suis pas à 50 euros près. Et là, le résultat tombe, assommant. Insuffisance Rénale déjà bien avancée, on n'avait rien vu car elle avait toujours de l'appétit et que Maya buvait beaucoup d'eau depuis toute petite. C'était notre potomane, alors comment voir la différence ?
Le traitement est mis en place immédiatement, il nous permettra de gagner deux ans d'amour, presque trois, avec ma Douce. Elle était contrôlée tous les six mois, stable, mais en janvier tout s'est accéléré. Les résultats étaient mauvais.
Un mois plus tard elle nous fait une crise aiguë, on arrive à la rattraper grâce à la perfusion. Mais Maya est traumatisée, elle ne supporte pas d'être loin de nous (c'était un chat d'amour, je vous l'ai dis ? Tant qu'on était là, peu importait ou elle se trouvait, elle était chez elle. Nous étions sa maison). Mon Evidence et moi même décidons que nous ne recommencerons pas. Nous prenons le temps qu'il reste avec elle, mais plus jamais elle ne passera un nuit dans une cage, loin de nous.

Commence alors le mois et demi le plus dur, et le plus doux, de notre existence avec elle. Nous avons profités ensemble, à fond. Nous avons câliné, ronronné, passés des heures les uns contre les autres. Ensemble, c'est tout.
Nous avons aussi mis des soins palliatifs en place, à la maison. Tous les jours on lui proposait quatre à cinq plats différents jusqu'à trouver ce qui pourrait lui plait. Quand ça n'a plus été suffisant on a fait des mixtures de nourriture et d'eau qu'on lui donnait à la pipette, ainsi que de l'eau tout court pour qu'elle ne se déshydrate pas. On était avec elle vingt quatre heure sur vingt quatre. Tant qu'elle voulait, tant qu'elle suivait, on était là. La douleur viendrait après, c'était elle l'important à ce moment là. Ma Douce. Mon amour de chat. Notre seule limite était sa souffrance, on refusait de la laisser avoir mal.
Un dimanche, on a sentit qu'on y était. Elle avait mal. Alors on a appelé le véto, peu importe le jour, peu importe le coût. Pas de souffrance pour ma Douce.

Image

Il y a eu les deux dernières heures, les larmes retenues, pour qu'elle n'emporte que l'amour, de son voyage avec nous.
Il y a eu le trajet jusque chez le vétérinaire, sur les genoux de son maître chéri.
Il y a eu le vétérinaire qui ne comprenait pas pourquoi on lui amenait un chat qui semblait aussi vif (son regard était toujours brillant, elle n'était pas apathique. Elle était là, pleinement avec nous), puis qui a comprit quand il l'a prise dans ses bras, quand il a sentit sa maigreur et combien elle était à bout de force.
Il y a eu ce même vétérinaire qui nous a apaisé par ses mots, qui nous a dit qu'il voyait à quel point elle avait été entourée, choyée, soignée.
Il y a eu les derniers instants, dans nos bras, parce qu'il était hors de question de la laisser seule à ce moment là. Pas de larmes, parce qu'elle méritait de partir dans la douceur et l'amour.
Il y a eu son ronron, au moment de s'endormir, alors qu'elle était entourée par nos bras. On l'a prit comme un dernier message d'amour, parce qu'on connaissait notre Douce, elle était apaisée à ce moment là.
Il y a enfin eu les larmes, et le retour en voiture avec la boite ou elle reposait.
Il y a toujours quelques poils de ma Douce dans mon portefeuille, Il y a un rosier qui pousse à l'endroit où elle repose, au fond de notre terrain. De ma fenêtre je vois ses roses rouges qui fleurissent, et je sais qu'elle est toujours là, quelque part.

Le lendemain de son départ j'apprenais que j'étais enceinte. Ma Douce s'est assurée que tout irait bien, pour nous, avant de partir.

Elle était ma Maya, ma Douce, mon chat d'amour, mes yeux d'or, mon coeur, mon gros nez.
Il y a un trou en forme de Maya dans mon cœur, et je la porte en moi à jamais.

Image
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 31
Sujets: 4
Enregistré le: Mar 14 Aoû 2018 17:53
Genre: Non spécifié


Publicité

Elle était ma Douce.

par plume377 » Jeu 16 Aoû 2018 08:35

Quel magnifique hommage :lover: :lover: :lover: J'en ai les larmes aux yeux.
Que d'amour donné et reçu.

Repose en paix belle Maya :lover: :lover: :lover:
Image

Je t'aime ma Plume et tu es dans mon coeur pour toujours !
Avatar de l’utilisateur
Chat en Or
Chat en Or
Chat savant
Chat savant
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 23349
Sujets: 30
Âge: 60
Enregistré le: Mer 11 Jan 2012 13:54
Localisation: Bruxelles
Genre: Femme

Elle était ma Douce.

par zara » Jeu 16 Aoû 2018 08:40

Quel bel hommage ,si touchant,rendu à votre belle Maya :lover:
:coeur2: De douces pensées pour toi ,inoubliable Maya :coeur2:
Et courage à sa famille qui l'a tant aimée :console:
Avatar de l’utilisateur
Chat en Or
Chat en Or
Chat savant
Chat savant
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 13532
Sujets: 86
Enregistré le: Mer 10 Oct 2012 20:03
Genre: Femme

Elle était ma Douce.

par Daeri » Ven 17 Aoû 2018 12:59

Je ne vais pas être original dans ma réponse, ma aussi je trouve cet hommage magnifique :lover: Il transpire l'amour entre toi et Maya !
Image
Avatar de l’utilisateur
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
Chat savant
Chat savant
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 22457
Sujets: 78
Âge: 40
Enregistré le: Mar 20 Sep 2011 19:24
Localisation: Brest
Genre: Homme

Elle était ma Douce.

par Manou57 » Mar 21 Aoû 2018 22:47

Magnifique Maya, l'heure du dernier voyage était venue et tu as emporté avec toi un bout de coeur de tes parents humains ...
Ils te pleurent aujourd'hui encore mais savent que dorénavant ta vie n'est plus souffrance et que de là-haut tu les attends ...
Repose en paix jolie Maya <3
Une pensée émue pour vous Silene

Image
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membre
 
Messages: 213
Sujets: 7
Enregistré le: Lun 25 Juin 2018 19:23
Genre: Non spécifié

Elle était ma Douce.

par plume377 » Mar 28 Aoû 2018 08:17

:coeur: :coeur:
Image

Je t'aime ma Plume et tu es dans mon coeur pour toujours !
Avatar de l’utilisateur
Chat en Or
Chat en Or
Chat savant
Chat savant
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 23349
Sujets: 30
Âge: 60
Enregistré le: Mer 11 Jan 2012 13:54
Localisation: Bruxelles
Genre: Femme

Elle était ma Douce.

par Silene » Sam 29 Sep 2018 18:14

Avec beaucoup de retard, je voulais vous remercier pour vos réactions.
Écrire cet hommage m'avait fait du bien, à l'époque. J'avais besoin de poser combien je l'aime, hier, aujourd'hui et demain. L'amour ne meurt pas avec la mort.

Elle sera toujours ma Douce :coeur:
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 31
Sujets: 4
Enregistré le: Mar 14 Aoû 2018 17:53
Genre: Non spécifié

Elle était ma Douce.

par Avanille » Sam 6 Oct 2018 19:07

Je n ai pas eu le courage jusque là de te dire non plus comme ton message m' a émue aux larmes ... Belle Maya , tout cet Amour que l on peut se transmettre ..... merci aussi pour tes messages de réconfort au sujet de ma louloute .... elles vont nous manquer , on ne pourra jamais les oublier , elles resteront dans nos cœurs pour toujours ....douces pensées pour toi et ta Maya :coeur:
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membre
 
Messages: 219
Sujets: 5
Enregistré le: Ven 1 Juin 2018 22:32
Genre: Femme






  • Sujets Similaires
Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités