Codes promos Wanimo & Zooplus
Comparateur assurance santé animaux gratuit

Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores

Quelle alimentation choisir pour son chat ou son chaton ?

Vous pouvez remercier l'auteur d'un message en cliquant sur l'icone


Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par St3ff4ny » Ven 4 Mar 2011 00:10


Je crée ceci pour informer, parce que j'ai dévoué énormément de temps à cette cause, que j'ai pris mes informations de partout et SURTOUT de la part de professionnels. C'est après avoir su tout ça que j'ai choisi une certaine marque pour mes chats. J'ai carrément effectué un travail de journaliste à ce sujet, j'ai contacté un paquet de gens de source fiable et qui eux ont étudié et/ou travaillé dans le domaine des animaux, que ce soit des gens travaillant sur des fermes, des vétérinaires de zoos, des anciens vétérinaires, assistants-vétérinaires, des étudiants en médecine vétérinaire, etc. Bref, des spécialistes du domaine de la santé animale qui reconnaissent que la plupart des croquettes ne sont pas bonnes pour nos animaux domestiques.

Vous choisirez ce que vous donnez à vos animaux en fonction de ce que vous pourrez lire ici, simplement. À vous de décrypter et de comprendre, ou non.



Les chats ont des besoins particuliers. Faut-il se rappeler que le chat est un carnivore dit strict, et cela veut dire qu'il a des besoins spécifiques sur tous les points. On ne peut pas penser par exemple comme pour un humain, puisque l'humain est omnivore. Un humain peut très bien être végétarien et ne souffrir d'aucune carence, puisqu'en mélangeant un maximum de végétaux, il peut trouver tout ce dont il a besoin. Et puis, le végétarien mange aussi des oeufs, des produits laitiers, et toutes sortes d'aliments contenant des protéines animales sans manger d'animaux. Le chat a la dentition conçue pour arracher des bouts de viande, pas pour croquer ou mâcher. Il a l'estomac très acide, fait pour digérer la viande mais aussi les bactéries que pourrait contenir la viande. Par exemple, la salmonelle ne survit pas dans l'estomac du chat. Il a un intestin court. Son anatomie nous en dit long sur son régime alimentaire. Reste maintenant à établir ses besoins nutritionnels.

Si un organisme nécessite au moins 10 000 ans pour s’adapter à un changement radical de régime alimentaire, nos chiens et chats n’en ont eu à ce jour que 60. Durant ces soixante années, l’état de santé général de nos animaux s’est détérioré. C’est assurément la conséquence d’une alimentation inadaptée.

Ces besoins sont basés sur les chats actuels, c'est-à-dire sur les chats domestiques de maison, et une corrélation anatomique est établie entre le chat domestique et son ancêtre d'Afrique. Il faut dire aussi que les chats d'intérieur n'ont pas moins de besoins que les chats d'extérieur, puisqu'ils dorment le même nombre d'heures et ont le même temps d'activités. Simplement, deux choses diffèrent, principalement : le chat d'intérieur est souvent stérilisé, ce qui ne le fait plus parcourir des kilomètres pour trouver un autre chat pour la saillie. Mais cela ne se passe qu'en période de chaleurs, donc pas sur toute l'année. Le chat d'intérieur ne chasse pas sa nourriture, il aura donc besoin d'être stimulé pour « reproduire » son comportement de chasse : balles Slimcat ou Pipolino, jouets, arbre à chats ou endroits pour grimper, se cacher, etc. Nous sommes capables de reproduire son mode de vie de base à l'intérieur, donc si nous les stimulons correctement, leurs besoins alimentaires ne changent donc pas.

On ne peut pas juger d'une alimentation en prenant des données isolées sur le paquet : c'est toujours son ensemble qu'il faut juger. Par exemple, on ne peut pas dire à quelqu'un que son alimentation est mauvaise seulement parce qu'on trouve que le calcium est élevé, ou que le taux de protéines est assez haut. Tout a un rapport ensemble et c'est le rapport que l'on doit établir. Quelques données peuvent être prises seules, je vais en parler plus loin.

Commençons par les besoins essentiels.

Le chat a besoin de protéines d'origine animale : ses besoins se situent entre 30 et 50% de protéines animales. Les chats qui mangent des proies contenant autant de protéines ne sont pas malades, ils ne développent pas d'infections urinaires, d'insuffisance rénale, ils ne souffrent pas de maladies de foie ni d'obésité. D'ailleurs, une étude sera probablement publiée bientôt, car on observe de plus en plus, chez les vétérinaires comme ailleurs, que les protéines ne sont pas responsables des troubles rénaux et urinaires, et même qu'elles guériraient les chiens et chats atteints de ces maladies. Le tout est dans l'origine et la qualité de ces protéines, car d'un ingrédient à l'autre elles n'ont pas le même profil en acides aminés. Elles peuvent être une des sources de ces troubles si elles sont de mauvaise qualité (venant de sous-produits), si elles sont pauvres en acides aminés essentiels (venant des céréales) et si l'un des deux (voire les deux) énoncés est combiné avec de hauts taux de minéraux. Les protéines en elles-mêmes sont essentielles pour les chats, si tant est qu'elles soient de qualité, fraiches et venant de viandes seulement.

Le chat a besoin de gras animal : entre 9 et 30%, selon l'âge et la morphologie du chat. Cependant, notons que les « bons gras » , c'est-à-dire les graisses essentielles aux chats, ne font pas engraisser. Les chats savent bien mieux que nous synthétiser les graisses d'origine animale. Le point de l'obésité reviendra un peu plus bas, car autre chose favorise le surpoids chez les chats. Les calories devraient venir principalement des protéines et des graisses animales.

Le chat a des besoins en minéraux : comme nous, il y a des minimums et des maximums à respecter. Mais plus que les taux en eux-mêmes, c'est le rapport entre eux qui est important. S'il y a beaucoup de calcium pour très peu de phosphore, cela change la façon dont le magnésium sera absorbé par son système. C'est, entre autres, ce qui cause les problèmes urinaires. Tout est dans la balance. D'ailleurs, plus la nourriture est riche en viandes et en bonnes protéines, plus la nourriture contiendra de minéraux. Elle n'est pas moins bonne pour cela, au contraire. Et plus la nourriture contient des ingrédients moins bons pour le chat, voire inutiles et même nocifs, moins elle sera dosée en minéraux, le mélange peut être très mauvais. Encore une fois, c'est une question de balance et d'équilibre. On préconise un rapport phospho-calcique compris entre 0,9 et 1,5 pour une absorption maximale du magnésium et des autres minéraux. Les minimums de calcium et de phosphore pour le bon maintien du squelette des chats seraient de 1% pour le calcium et de 0,8% pour le phosphore. Le maximum pour les deux serait de 2,5%, au risque d'observer une minéralisation osseuse. Si les taux sont trop bas, on peut observer l'inverse, soit une déminéralisation osseuse.

Le chat a besoin de taurine : il ne sait pas la fabriquer à partir d'autres éléments, il doit donc la trouver dans sa nourriture. Elle est présente dans presque toutes les viandes fraiches en quantité suffisante.


À éviter absolument :

Le chat est un carnivore strict, il n'a donc pas besoin de céréales : les céréales dans l'alimentation des carnivores par nécessité sont un très grand débat, mais pourtant c'est très logique. Les céréales sont, premièrement, une très grande source de glucides, autrement dit, ce sont des sucres. Les glucides sont très mal assimilés par le chat, puisqu'il fabrique lui-même du glucose à partir des composantes de la viande. Il n'a donc aucun besoin énergétique en ce sens. De plus, le sucre qu'il assimile mal se stocke dans son corps et se transforme en graisse. C'est encore plus vrai pour les chats moins actifs. Cela fait aussi trop travailler son pancréas, et cela peut mener à une insuffisance pancréatique et au diabète. Puisque les glucides se transforment en graisse, on prédispose le chat au surpoids, voire à l'obésité, et indirectement à d'autres maladies plus importantes, quand on sait tout ce que l'obésité peut causer à moyen terme. Une alimentation pour carnivores doit donc être pauvre en glucides : sous la barre des 25%. Parce que les compagnies de croquettes ne sont pas obligées d'indiquer cette donnée, vous pouvez le calculer vous-mêmes, ce calcul est simple : 100 - % protéines - % gras - % humidité - % fibres - % cendres = % glucides. C'est pourquoi il est préférable d'avoir de hauts taux de protéines, de hauts taux de gras, pour en réduire les glucides. Les Hill's Prescription Diet Feline M/D (pour chats diabétiques) sont les seules croquettes que j'ai trouvées sur Zooplus, de qualité « vétérinaire » , qui respectent ces taux. Elles contiennent 48% de protéines et 20,7% de gras, par exemple. Enfin, les céréales sont très faibles en protéines et sont indigestes pour le chat, qui est conçu pour manger des protéines animales. Certaines sont aussi achetées aux Chinois, qui ont du mal à les stocker et les céréales moisissent et développent des champignons, et ils utilisent des tonnes de pesticides. Ces champignons et pesticides résistent à la cuisson des aliments ; c'est pourquoi il vaut mieux les éviter, ils peuvent intoxiquer nos animaux.

Les sous-produits. Ils sont très indigestes et pauvres en protéines de qualité, ce sont des restes d'une autre industrie et on ne peut pas savoir d'où ils viennent, on ne peut donc même pas savoir s'ils sont de qualité de consommation humaine. Ils sont des déchets « recyclés » en bouffe à chats, souvent impropres. Ils peuvent être bons, mais comme on n'en connait pas l'origine, mieux vaut ne pas prendre de chance.

Les ingrédients flous, indéterminés : graisses animales (ce sont souvent des graisses rancies), farine de volaille, sous-produits animaux, huiles et graisses, céréales (non seulement les céréales sont à éviter, mais si en plus elles ne sont même pas identifiées…), etc.

Tous les conservateurs chimiques, artificiels : la plupart sont reconnus comme cancérigènes. Notons les plus utilisés et les plus toxiques, soit les BHA/BHT, éthoxyquine, gallate de propyle. Ils sont, la plupart du temps, utilisés pour conserver les graisses et huiles. Il est un fait avéré que les fabricants d’aliments industriels achètent leurs matières premières alors qu’elles contiennent déjà les produits conservateurs. De cette manière, ils n’ont pas besoin de les ajouter et donc de les déclarer comme tels…. Quand sur un conditionnement figure la mention « sans conservateur », cela signifie seulement que le fabricant n’a pas ajouté ce conservateur (puisqu’il est déjà dans la matière première…). Donc si le fabricant a acheté de la farine animale d'un sous-traitant qui lui-même a utilisé un conservateur de type BHA/BHT par exemple, il n'a pas besoin de le mentionner.
Les conservateurs naturels sont donc à privilégier, soit les tocophérols (vitamine E) et l'extrait de romarin. De ce fait, les nourritures conservées avec ces agents naturels se gardent moins longtemps que les autres, mais ne sont pas toxiques ni cancérigènes.

La sur-cuisson : un aliment cuit à haute température détruit tous les éléments nécessaires aux carnivores, qui eux ne cuisent pas leurs souris avant de les manger. D'ailleurs, l'alimentation crue contient toutes les vitamines et minéraux nécessaires. La sur-cuisson tue ces éléments, entre autres la taurine et certaines vitamines. C'est pourquoi les fabricants de croquettes doivent les ajouter à la toute fin. Il vaut mieux donc, si l'on tient à nourrir son chat aux croquettes pour sa simplicité, choisir une nourriture qui a été cuite à basse température. Elle contiendra ainsi tous les nutriments nécessaires avec peu d'additifs à la fin.

La pulpe de betterave : c'est un sous-produit de l'industrie sucrière. On la donne aux herbivores en nourriture. Elle est riche en cellulose et en sucres.

Cellulose : élément végétal que seuls les ruminants sont capables de digérer avec leur panse. Le ruminant digère pendant 4 ou 5 jours, tandis que le chat digère en quelques heures seulement.


Enfin, avec toutes ces informations d'ensemble, nous devons aussi penser à la qualité intrinsèque de l'aliment.

L'analyse de la composition corporelle de la souris adulte révèle en effet que celle-ci est constituée (sur la matière sèche) de 20 à 24% de lipides, 55 à 60% de protéines et 10 à 11% de cendres. Un régime trop riche en protéines n'est jamais pénalisant pour le chat. Les besoins en eau sont importants, puisque les proies dont il se nourrit naturellement sont constituées de 70 à 75% d'eau. Le chat est adapté à un régime riche en graisse et en protéines, apportant un certain nombre de minéraux, d'éléments trace et de vitamines et pauvre en glucides (8 à 10% par déduction de l'analyse nutritionnelle ci-dessus).

C'est cela que l'on doit avoir en tête quand on décompose une nourriture pour chats.
Un groupe de loups, c'est une horde. Un groupe de vaches, c'est un troupeau. Un groupe d'hommes... C'est souvent une bande de cons.
Avatar de l’utilisateur
St3ff4ny
Chaton
Chaton
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 589
Sujets: 14
Âge: 31
Enregistré le: Lun 3 Jan 2011 19:52
Localisation: Québec, Canada
A remercié: 0 fois
Remercié: 1 fois
Genre: Femme

Publicité

Re: Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par Salubri » Ven 4 Mar 2011 00:19


Très bel article, felicitations!
Malgré tout, si je peux ajouter une petite chose, pour moi 40% de proteines est suffisant pour le bien être du chat. :bravooo: :bravooo: :bravooo:
Laissez leurs griffes à vos chats !
Préférez des aliments pour chats non testés sur les animaux !
Avatar de l’utilisateur
Salubri
Chat potté
Chat potté
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 7016
Sujets: 23
Enregistré le: Sam 20 Nov 2010 20:07
A remercié: 0 fois
Remercié: 9 fois
Genre: Non spécifié

Re: Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par Thaiko » Ven 4 Mar 2011 00:36


Et bien St3ff4ny, je suis scotchée en découvrant toutes ces informations qui résultent du fruit de tes recherches.

Je te dis un grand :bravooo: cet article est très riche et très circonstancié :goood:

Il mériterait de figurer en Post-it sur le forum :idea:
Avatar de l’utilisateur
Thaiko
Chat savant
Chat savant
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 16006
Sujets: 36
Enregistré le: Jeu 27 Mai 2010 21:26
A remercié: 0 fois
Remercié: 4 fois
Genre: Non spécifié

Re: Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par Plumette » Ven 4 Mar 2011 00:50


Je te remercie, c'est super intéressant et bien formulé.

Tu fait vraiment tout pour le bien-être de tes chats, je trouve ça admirable.

Après, et c'est le gros point noir en ce moment du forum, il y a de petites querelles concernant quelle marque de croquettes serait la meilleure.
J'y pensais depuis quelques jours, voici donc mon avis. Je n'ai pas de connaissances particulières, loin de là, mais je pense que si l'ont fait le maximum en fonction de ses moyens, c'est déjà un grand pas (je parle bien sûr pour les gens d'ici, qui savent plus ou moins reconnaitre une bonne croquette). Une nourriture moins bonne n'apportera pas forcément de problème. Si l'on fait attention à tous les "à côtés", on peut toujours améliorer la nourriture que l'on donne à nos chats...
Un bout de poulet cru a toujours fait plaisir à un chat :lol: (j'en ai donné à Plume tout à l'heure ^^)
Avatar de l’utilisateur
Plumette
Chaton
Chaton
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 888
Sujets: 13
Âge: 28
Enregistré le: Mar 21 Sep 2010 15:45
Localisation: Noisiel (Seine et Marne)
A remercié: 0 fois
Remercié: 0 fois
Genre: Femme

Re: Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par St3ff4ny » Ven 4 Mar 2011 00:51


Salubri a écrit:Très bel article, felicitations!
Malgré tout, si je peux ajouter une petite chose, pour moi 40% de proteines est suffisant pour le bien être du chat. :bravooo: :bravooo: :bravooo:

Tant que c'est entre le minimum et le maximum, il n'y a pas de problème. ;)

Il faut dire, j'ai omis volontairement quelques trucs, mais je ne voulais pas répéter ce qui avait déjà été dit sur d'autres topics informatifs du même genre. J'ai donc seulement détaillé ce que je jugeais important et qui n'avait pas été dit. Et je voulais surtout faire le point sur ce qui est « trop » et ce qui est « insuffisant » , car on parle souvent d'une alimentation trop riche en glucides par exemple, mais que veut dire « trop riche » ?

Voilà, voilà ^^ :wink:
Un groupe de loups, c'est une horde. Un groupe de vaches, c'est un troupeau. Un groupe d'hommes... C'est souvent une bande de cons.
Avatar de l’utilisateur
St3ff4ny
Chaton
Chaton
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 589
Sujets: 14
Âge: 31
Enregistré le: Lun 3 Jan 2011 19:52
Localisation: Québec, Canada
A remercié: 0 fois
Remercié: 1 fois
Genre: Femme

Re: Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par St3ff4ny » Ven 4 Mar 2011 00:58


Plumette a écrit:Je te remercie, c'est super intéressant et bien formulé.

Tu fait vraiment tout pour le bien-être de tes chats, je trouve ça admirable.

Après, et c'est le gros point noir en ce moment du forum, il y a de petites querelles concernant quelle marque de croquettes serait la meilleure.
J'y pensais depuis quelques jours, voici donc mon avis. Je n'ai pas de connaissances particulières, loin de là, mais je pense que si l'ont fait le maximum en fonction de ses moyens, c'est déjà un grand pas (je parle bien sûr pour les gens d'ici, qui savent plus ou moins reconnaitre une bonne croquette). Une nourriture moins bonne n'apportera pas forcément de problème. Si l'on fait attention à tous les "à côtés", on peut toujours améliorer la nourriture que l'on donne à nos chats...
Un bout de poulet cru a toujours fait plaisir à un chat :lol: (j'en ai donné à Plume tout à l'heure ^^)

Mais oui, je ne connais personne qui donne volontairement de la m*rde à son chat, ça c'est clair. Tout le monde fait de son mieux avec ce qu'il connait. Mais c'est ce petit plus de connaissances et d'informations que je voulais apporter. Quand on connait ces choses-là, difficile ensuite de ne pas tout analyser!

Et pour dire, depuis que je m'intéresse autant de près à l'alimentation de mes chats, je m'intéresse bien plus à ce que je mange : c'est rendu que j'analyse absolument tout, avant je ne regardais pas les étiquettes et analyses garanties, je m'en fichais. Mais plus maintenant. J'évite même les rangées de conserves et de sachets, je ne prends que ce qui est frais, séché à froid ou garanti, bref plus rien de flou. Je m'assure de prendre de la viande de qualité, qu'elle soit testée et qu'elle vienne d'élevages locaux. L'autre jour je suis tombée sur une des émissions de Planète bleue, on y parlait d'élevages de masse et de pesticides sur les végétaux, ça m'a totalement écoeurée.

Quand on sait, difficile de donner moins bien. ;)
Un groupe de loups, c'est une horde. Un groupe de vaches, c'est un troupeau. Un groupe d'hommes... C'est souvent une bande de cons.
Avatar de l’utilisateur
St3ff4ny
Chaton
Chaton
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 589
Sujets: 14
Âge: 31
Enregistré le: Lun 3 Jan 2011 19:52
Localisation: Québec, Canada
A remercié: 0 fois
Remercié: 1 fois
Genre: Femme

Re: Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par sylviane78 » Ven 4 Mar 2011 09:26


Quel bon et beau travail que tu as fait là Steph. :bravooo:

Merci d'être sur le forum pour nous donner toutes ces informations fort intéressantes.

Elles confortent même l'idée que je me fais sur l'alimentation des chats et donc de mon Moustic.

Merci encore. :)
Avatar de l’utilisateur
sylviane78
Chat savant
Chat savant
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 17625
Sujets: 46
Âge: 55
Enregistré le: Jeu 18 Mar 2010 18:02
A remercié: 0 fois
Remercié: 3 fois
Genre: Femme

Re: Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par whitecat » Sam 5 Mar 2011 11:33


Merci beaucoup pour cet article très riche.

J'étais déjà sensibilisé aux problèmes des céréales.
Il existe plusieurs marques sans. Je sais que tu préconises les croquettes "orijen". Je les avais testées car je sais qu'elles ont obtenu 6 étoiles/6. Hélas mes chats les boudent totalement ainsi que les acana.
Par contre, ils aiment les "nöw". Tu avais dit sur un autre post que tu les trouvais de moyenne gamme. Je voulais savoir pourquoi. Peux-tu m'éclairer sur leurs lacunes ? Excuse-moi si tu as déjà répondu à cette question !
Image
Avatar de l’utilisateur
whitecat
Chaton
Chaton
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 1220
Sujets: 27
Âge: 40
Enregistré le: Mer 16 Fév 2011 23:48
Localisation: Lisieux
A remercié: 4 fois
Remercié: 67 fois
Genre: Homme

Re: Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par Marie » Sam 5 Mar 2011 12:18


Les NÖW sont aussi une marque canadienne du groupe PPN et je n'ai vraiment rien à leur repprocher .
Les taux calcium/phosphore/magnésium sont moins élevés que les Orijens .
Image

HALTE AU DEGRIFFAGE QUI EST UN ACTE BARBARE !!!!!
Avatar de l’utilisateur
Marie
Chat savant
Chat savant
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 15007
Sujets: 92
Âge: 60
Enregistré le: Mer 3 Jan 2007 22:54
Localisation: Dans le sillage d'une étoile * ......
A remercié: 763 fois
Remercié: 307 fois
Genre: Femme

Re: Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par Calico » Sam 5 Mar 2011 14:58


Merci et bravo pour cet article
J'ai pris des notes, il me servira dans mes propres recherches de nourriture la plus adaptée pour mes futurs chats, que ce soit une nourriture du commerce ou une nourriture faite par mes soins. A ce propos, la taurine est-elle sensible à la congélation? Ainsi que les autres principaux éléments nutritionnels d'ailleurs?
En tout cas encore merci et bravo pour ton article! :cat16:
Image
« Si vous êtes digne de son affection, un chat deviendra votre ami mais jamais votre esclave. »
Théophile Gautier
Avatar de l’utilisateur
Calico
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 313
Sujets: 13
Âge: 26
Enregistré le: Dim 11 Juil 2010 13:49
Localisation: Vénissieux (69)
A remercié: 0 fois
Remercié: 2 fois
Genre: Femme

Re: Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par St3ff4ny » Sam 5 Mar 2011 15:16


whitecat a écrit:Merci beaucoup pour cet article très riche.

J'étais déjà sensibilisé aux problèmes des céréales.
Il existe plusieurs marques sans. Je sais que tu préconises les croquettes "orijen". Je les avais testées car je sais qu'elles ont obtenu 6 étoiles/6. Hélas mes chats les boudent totalement ainsi que les acana.
Par contre, ils aiment les "nöw". Tu avais dit sur un autre post que tu les trouvais de moyenne gamme. Je voulais savoir pourquoi. Peux-tu m'éclairer sur leurs lacunes ? Excuse-moi si tu as déjà répondu à cette question !

Simplement parce que d'un point de vue objectif quand on regarde l'ensemble des besoins nutritionnels des chats, elles répondent totalement à tous les points. Mais le mot final revient toujours au chat! S'il n'aime pas ou que ça ne lui convient pas, alors il faut en regarder d'autres. Les Nöw sont très bien, elles ne sont juste pas optimales face aux besoins des chats. Mais elles sont nettement supérieures à toutes les gammes vétérinaires (et de supermarché bien entendu), et respectent globalement des points importants. Si c'est celles-là que ton chat aime et que ça lui convient, n'en change pas. Sinon y a toujours les Gö Natural aussi. ;)
Un groupe de loups, c'est une horde. Un groupe de vaches, c'est un troupeau. Un groupe d'hommes... C'est souvent une bande de cons.
Avatar de l’utilisateur
St3ff4ny
Chaton
Chaton
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 589
Sujets: 14
Âge: 31
Enregistré le: Lun 3 Jan 2011 19:52
Localisation: Québec, Canada
A remercié: 0 fois
Remercié: 1 fois
Genre: Femme

Re: Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par St3ff4ny » Sam 5 Mar 2011 15:22


Calico a écrit:Merci et bravo pour cet article
J'ai pris des notes, il me servira dans mes propres recherches de nourriture la plus adaptée pour mes futurs chats, que ce soit une nourriture du commerce ou une nourriture faite par mes soins. A ce propos, la taurine est-elle sensible à la congélation? Ainsi que les autres principaux éléments nutritionnels d'ailleurs?
En tout cas encore merci et bravo pour ton article! :cat16:

La taurine ne survit pas à la congélation, il faut donc lui donner de temps en temps, si tu donnes des rations ménagères, des abats de boeuf, genre du coeur de boeuf frais. C'est bourré de taurine et le secret de l'alimentation complète, c'est la variation. Le chat trouvera tous les nutriments nécessaires dans le temps et non à tous les repas (seules les croquettes peuvent prétendre à ça). Sinon il existe des compléments de taurine en poudre je crois, que l'on peut saupoudrer sur la nourriture. C'est tout aussi bien. Les autres nutriments restent là malgré la congélation, seule la taurine s'oxyde.

Enfin, pour être certaine de ce que j'avance je vais demander à une personne que je connais qui nourrit ses chats au cru (sur recommandation de son vétérinaire), alors je pourrai te confirmer ce que je dis (pour être certaine qu'il n'y a que la taurine qui ne reste pas).

Je te reviens là-dessus!
Un groupe de loups, c'est une horde. Un groupe de vaches, c'est un troupeau. Un groupe d'hommes... C'est souvent une bande de cons.
Avatar de l’utilisateur
St3ff4ny
Chaton
Chaton
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 589
Sujets: 14
Âge: 31
Enregistré le: Lun 3 Jan 2011 19:52
Localisation: Québec, Canada
A remercié: 0 fois
Remercié: 1 fois
Genre: Femme

Re: Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par Thaiko » Sam 5 Mar 2011 16:01


Ah ben ça alors, je ne savais pas que la "taurine" ne survivait pas à la congélation :shock: et moi qui prépare mes petites portions de foie, coeur et boeuf crus à l'avance pour leur en donner de temps en temps, alors j'ai tout faux :o :(

Merci encore pour cette info précieuse St3ff4ny :cat16:
Avatar de l’utilisateur
Thaiko
Chat savant
Chat savant
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 16006
Sujets: 36
Enregistré le: Jeu 27 Mai 2010 21:26
A remercié: 0 fois
Remercié: 4 fois
Genre: Non spécifié

Re: Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par sylviane78 » Sam 5 Mar 2011 16:04


Il faut leur en réserver du frais Thaiko et le rest tu congéles, comme ça ils en ont. :)
Avatar de l’utilisateur
sylviane78
Chat savant
Chat savant
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 17625
Sujets: 46
Âge: 55
Enregistré le: Jeu 18 Mar 2010 18:02
A remercié: 0 fois
Remercié: 3 fois
Genre: Femme

Re: Les besoins nutritionnels de nos CHATrnivores par Thaiko » Sam 5 Mar 2011 16:07


Oui c'est ce que je ferai mais j'achèterai en petite quantité, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent :roll:
Avatar de l’utilisateur
Thaiko
Chat savant
Chat savant
 
Années en tant que membre:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 16006
Sujets: 36
Enregistré le: Jeu 27 Mai 2010 21:26
A remercié: 0 fois
Remercié: 4 fois
Genre: Non spécifié

  • Sujets Similaires
    Réponses
    Visites
    Auteur

Retourner vers Alimentation féline



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 11 invités