Comparateur assurance santé animaux gratuit Wanimo Zooplus


Conseils et vidéos sur les chats
  Les principales catégories du forum sur les chats
 

Alopécie anxieuse, automutilations chez ma chatte

Pour discuter de psychologie féline, comportement et éducation de votre chat ou chaton

Alopécie anxieuse, automutilations chez ma chatte

par Myrina » Ven 4 Oct 2019 13:58

Bonjour à tous, :HELLO:

Je viens ici car je vous avouerais ne plus savoir comment faire pour que Tina, mon adorable minette de 13 ans, aille enfin mieux et arrête son léchage excessif...

D'abord, je tiens à vous expliquer son histoire... (/!\ Attention, vous vous apprêtez à lire un pavé /!\) :oops:

J'ai eu Tina alors que j'étais âgée de 11 ans, en pleins durant le divorce (séparation) de mes parents. Elle avait quatre mois à l'époque et provenait d'une animalerie (c'était au temps où j'ignorais totalement le vécu pas très joyeux que peuvent avoir les animaux issus d'animaleries). Du coup, je ne connais pas du tout son parcours d'avant ses quatre mois, je ne sais pas si le sevrage s'est fait correctement non plus mais j'ai l'intuition qu'il pourrait y avoir eu un soucis à ce niveau-là, vu l'hyper-attachement qu'elle a toujours eu à mon égard. Attachement, je vous avouerais, que je partage des plus hauts points. :lover:

Elle est très intelligente, sait ouvrir les portes, miaule, monte, descends et se couche quand je lui demande alors qu'à la base, je n'ai jamais réellement pris du temps pour lui apprendre des tours. C'est un comportement acquis rapidement car dès la première fois qu'elle a fait tel ou tel chose, je l'ai simplement félicité et elle a tout de suite associé le geste à la récompense. Pour vous donner un exemple, elle a appris "couché" à la troisième fois que je lui ai montré comment faire et depuis, c'est complètement acquis. Et pour miaule, la blague c'est que je ne sais même pas comment elle l'a appris, du jour au lendemain elle le faisait quand je lui demandais (et forcément, ça m'a surprise tellement que je lui ai donné une récompense en câlin et friandises et depuis c'est resté.)

Lorsqu'elle a eu deux ans, je suis partie avec mes parents une semaine en vacances et un collègue de travail à mon père a bien voulu la nourrir et s'en occuper chez nous. Sauf qu'à ma plus grande horreur et colère, nous avons trouvé Tina enfermée dans la salle de bain, assez longtemps pour qu'elle a fait la petite et grosse commission, affamée et très effrayée. Quand on a ouvert la porte, elle nous lançait des miaulements de détresses, nous l'avons tout de suite donné à manger et à boire et elle a commencé à se calmer après ça. Bien plus tard, j'ai appris que cet homme horrible, n'a pas seulement séquestré mon chat mais lui aurait aussi donné des coups de pieds... Ça me brise le cœur et me donne envie de faire du mal à cet homme rien que d'en parler.

Pendant les trois prochaines années qui ont suivis, je n'ai jamais noté quoi que ce soit d'anormal dans son comportement mis à part le fait qu'elle se cache dès qu'une personne de sexe masculin (sauf mon père) entre dans notre maison et qu'elle peut se montrer assez farouche, voire agressive avec certaines personnes ou si elle pense qu'une personne me fait du mal (elle a attaqué mon père une fois lorsqu'on jouait à la bagarre, et c'est également arrivé avec d'autres pour des situations similaire).

Mais donc, à ses cinq ans, elle a eu la teigne. Et en plus de ça, une forme de teigne particulièrement virulente d'après le véto. Pendant près d'un an, j'ai traité Tina et l'habitation. C'était vraiment long. J'ai cru qu’on n’en viendrait jamais à bout mais finalement, enfin, la guérison est survenue. Son pelage a repoussé.

Pourtant quelques mois plus tard, je remarque des zones sans poils vers le ventre, et même quelques croûtes. Paniquée que la teigne soit revenue, je cours chez le vétérinaire qui me dit que non, ce n'est pas la teigne. Il me dit que c'est une allergie. Il faut aussi savoir que le seul souci de santé (physique) qu'elle a toujours eu par contre, ce sont les vomissements. Ça survient par crises. Pendant des semaines voir plus, tout ira bien et puis sans crier gare, elle va commencer à vomir plusieurs fois (ça peut aller de 2 fois par semaine à 5 fois par jours). J'étais donc prédisposée à me dire que oui, elle était surement allergique à quelque chose. Mais à quoi ? Ça, le véto ne me l'a pas dit explicitement mais m'a conseillé de changer son alimentation et sa litière. Ce que j'ai fait. A d'innombrables reprise... J'ai commencé par essayer de trouver l'allergène en me cassant la tête à isoler tel ou tel ingrédient, puis j'ai commencé à me documenter durement pendant de nombreuses heures par jours pour comprendre les besoins alimentaires et énergétique d'un chat, quels étaient leurs allergènes habituels afin de lui trouver l'alimentation la mieux adaptée, et bien que ses vomissements se sont beaucoup estompés suite à ces changements drastiques, le problème d'alopécie, lui est resté. S'est aggravée même. Elle avait des zones complètement dépilées, avec des plaies qui parfois s'infectaient. Je devais tout le temps lui mettre des pommades cicatrisantes ainsi qu'une collerette lors des soins. En plus, j'avais remarqué qu'il y avait comme des périodes de "rémissions" où les plaies cicatrisaient et un peu de duvet recommençait à pousser avant que, rebelote, le cycle reprenne.

Cette errance diagnostique aura tout de même durée jusqu'aux sept ans de Tina, avant que je commence sérieusement à tout remettre en question et me documente ailleurs, spécifiquement sur les troubles du comportement chez le chat. Je commençais à trouver qu'il y avait des corrélations entre ce que je lisais sur les troubles anxieux chez le chat et ce que je pouvais observer chez Tina. Entre temps, J'avais changé de véto. En lui parlant de mes doutes, il me confirme que oui, c'était sans nul doute lié au stress. Il me demande si quelque chose a changé dans son environnement mais non, il n'y a jamais eu de changement lorsqu'elle a commencé à se lécher frénétiquement. Mis à part pour la teigne. Depuis, Tina a eu toute sortes de traitements. Il y a eu le Feliway, le Zylkène, l'Anxitane, les fleurs de Bach, le Nervosyl... J'en oublie surement d'autres. Les seuls traitements médicamenteux qu'elle n'a pas encore eus, ce sont tout ce qui va toucher aux psychotropes (antidépresseurs, anxiolytiques, neuroleptiques, etc.). Ni le véto, ni moi ne voulions en arriver à cette extrémité tant qu'il y a des solutions alternatives qui ne laissent pas des séquelles à long termes chez l'animal, ni ne troublent son état général. Pourtant, là je dois forcément m'avouer vaincu. Tout ce que j’ai tenté, n'aura abouti à rien d'autre que l'échec... J'aurais bien voulu lui faire consulter un comportementaliste félin mais ça coûte excessivement cher et n'en ai pas les moyens financiers, et je sais ce n'est pas en une séance que le problème va se régler.

J'ai deux autres chats en plus de Tina. Iris, une sacrée de Birmanie de 6 ans, et Myra, 3 ans. C'est une des petites d'une jeune femelle gestante que mon amie a secouru il y a justement 3 ans. Tina avait 8 ans lors de la venue d'Iris dans la famille, ses problèmes d'alopécie était déjà bien présents et en plus du fait que je rêvais d'avoir un sacré de Birmanie depuis toute petite, j'ai pensé qu'un autre chat allait peut être aider Tina à aller mieux et ne pas se retrouver seule lorsque qu'il n'y a personne à la maison mais rien n'a vraiment changé au niveau de son comportement (ni en mieux ni en pire) à part le fait qu'elle ne l'aime clairement pas et a clairement une préférence pour Myra qu'elle tolère et parfois se montre même affectueuse.

Elle n’a plus de poils sur toute la surface de son ventre et une bonne partie de ses quatres pattes, et là elle commence à s’attaquer à ses côtes, à un moment elle avait touché à sa queue mais elle a arrêté. Le pire, c'est que mis à part pour son alopécie anxiogène, Tina est une minette absolument adorable, qui réclame à manger et boit normalement, a ses moments de jeux et d’espiègleries et est très quémandeuse d'affections... Je n’ai pas envie de la mettre sous un traitement long, qui la rendra surement amorphe et dont je ne suis pas sûr des résultats à long termes ni des possibles séquelles sachant qu'elle n'est plus toute jeune non plus.


Dans ma tête, je vois les choses comme ça : Tina est une chatte qui a vécue des moments de stress mais qui a enfouie tout ce stress en elle durant de nombreuses années avec comme unique manifestation voyante de ce stress, un hyper-attachement envers moi. Cet hyper-attachement dont je ne voyais pas le mal à l'époque car pour moi c'était juste "ma Tina super câlinou". Maintenant, j'ai conscience que ce n'est pas un comportement sain pour un chat de me suivre partout, de faire exprès de miauler super fort avec son doudou dans la bouche systématiquement et uniquement lorsque je suis au téléphone, de ne laisser personne lui faire des câlins sauf moi, de se coller à moi le long de mon corps et sous la couette tous les soirs, etc.). Puis, du fait qu'elle a eu la teigne et que cette teigne aura duré presque qu'une année entière, elle a commencé à beaucoup plus se lécher du fait de la maladie. C'est même devenu une habitude routinière. Et sachant que le léchage chez le chat, leur procure un véritable apaisement psychique, elle a de ce fait associé ledit apaisement au léchage et c'est devenu une véritable addiction. Après, je vais peux être trop loin dans l'analyse... :oops: :::confused:::


Un grand merci à tous ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu'au bout. Tout ça pour avoir votre avis sur ce que je devrais faire, si vous aussi vous avez été confronté au "cas Tina" comme je le nomme affectueusement et si vous avez réussi à mener le combat jusqu'au bout et surtout jusqu'à la solution. En tout cas, je ne m'avouerais pas vaincue, c'est sûr, si plus aucune solutions "douces" n'existent, je vais surement devoir me résoudre à commencer un traitement plus lourd en espérant la guérison.

Bien à vous,

Leïla.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3
Sujets: 2
Enregistré le: Ven 4 Oct 2019 11:17
Genre: Non spécifié


Publicité

Alopécie anxieuse, automutilations chez ma chatte

par Catbian » Ven 4 Oct 2019 14:49

:HELLO:

Moi j’ai tout lu, j’aime bien les « romans » :wink:
Avant le comportementaliste peut être que vous avez un véto dermatologue qui pourrait aussi explorer certaines pistes ? Les allergies chez le chat c’est très compliqué et les tests et bilans proposés ne sont pas assez fiables (en plus d’être assez chers).
Croquettes92 a un problème similaire avec sa Réglisse qui a des grattages intempestifs mais sans alopécie (il me semble), et moi la mienne a énormément de pellicules et cela depuis l’an dernier (elle fait de l’asthme aussi depuis cette période, bien que depuis sous croquettes hypo plus de toux mais pellicules tjs présentes)
Si vous tenez à votre chat alors ne fumez pas en sa présence !
Avatar de l’utilisateur
Chat TOP
Chat TOP
Chaton
Chaton
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membre
 
Messages: 1374
Sujets: 14
Enregistré le: Mar 22 Mai 2018 15:18
Localisation: 62
Genre: Femme

Alopécie anxieuse, automutilations chez ma chatte

par Croquettes92 » Ven 4 Oct 2019 19:00

bonjour Myrina,

Déjà je voulais savoir si t'es absolument certaine que c'est la teigne qu'elle avait eue (ou si ce n'était déjà pas les mêmes problèmes qu'actuellement au final)? Si c'était vraiment la teigne comment l'a t elle attrapée puisque j'ai cru comprendre que tes chats ne sortent pas? Je ne suis pas une spécialiste de la teigne mais il me semble qu'il faut être en contact de près ou de loin avec un porteur?! Que quelqu'un me corrige si tel 'est pas le cas svp.

Concernant les traitements déjà essayé, notamment feliway et zylkène (que j'utilise actuellement pour réglisse) tu les as essayé combien de temps?

Enfin tes chats sont ils traités contre les puces? Si oui avec quoi?

Pour te résumer un peu les soucis de Réglisse, je l'ai adoptée via une asso il y a un peu plus de 2 ans, elle avait été trouvée dans la rue par la fourrière. Age estimé env 6 ans 1/2. C'est une chatte elle aussi hyper caline, voire pot de colle, qui pattoune, qui me suivait dans toutes les pièces...Quand je l'ai eue elle ne faisait ses griffes nulle part. Sinon elle a l'air de bien supporter de rester seule.
Bref ce comportement s'est disons amélioré avec le zylkène associé au feliway (honnêtement je penche plus pour l'effet du feliway). Par contre, elle ne se frotte toujours pas aux meubles, ne va pas manger quand il n'y a personne à la maison, ne se lève jamais la nuot ni pour jouer, boire, ni manger, ni litière.
(Ses griffes j'arrivais à lui faire faire avant de mettre cela en place)

Ce qui perdure : elle se gratte : mais j'ai remarqué que c'est surtout lorsque je rentre ou lorsqu'elle descend d'un endroit..
Elle se lèche beaucoup aussi mais sans zone particulière. Elle n'a pas de zone sans poil mais s'arrache des touffes de poils en se grattant. Elle a quelques croutes des petits bobos qui cicatrisent seuls surtout vers le visage.

Je te parlais du traitement pour les puces car je me suis aperçue qu'elle se gratte énormément quand elle a une pipette et ça lui fait comme du croûtes blanches. Du coup on arrête ça, elle ne sort pas.

On a essayé des croquettes hypo chez virbac pendant 7 semaines complètes sans aucune amélioration. J'ai aussi tenté le sans céréales, aucun résultat.

Elle a aussi des soucis de vomissements mais qui, à priori, seraient dûs à la quantité des poils qu'elle ingère. Elle a aussi des problèmes de constipation (sûrement pour les mêmes raisons). Elle a un petit appétit

J'ai aussi changé plusieurs fois de litière sans grand succès. Bref je ne sais plus quoi faire non plus.

Actuellement le veto l'a mise aux royal canin fibre response pour sa constipation et pour bien éliminer les poils. (je lui ai rajouté des rc skin hairball depuis 2 jours).
Elle a toujours 2 zylkène par jour et le feliway depuis env 2 mois je crois.
On a rajouté du redonyl ultra 50 c'est un complément alimentaire et qui pour les dermatose et dépilation.
Je ne l'ai commencé que depuis 11 jours donc je n'ai pas assez de recul. C'est à donner par cure de 2 mois.

Si cela échoue, perso je n'ai pas essayé l'anxitane et l'envisage. Après il y a le collier aroma calm dermascent mais ça a l'air de sentir fort et il est préférable je pense que le chat soit habitué au port du collier ce qui n'est pas le cas de réglisse

As tu essayé de voir à quels moments particuliers elle se lèche/gratte?
Avatar de l’utilisateur
Chat TOP
Chat TOP
Chaton
Chaton
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membre
 
Messages: 1497
Sujets: 39
Âge: 47
Enregistré le: Lun 9 Avr 2018 11:16
Genre: Femme

Alopécie anxieuse, automutilations chez ma chatte

par Myrina » Ven 4 Oct 2019 21:23

Catbian a écrit::HELLO:

Moi j’ai tout lu, j’aime bien les « romans » :wink:
Avant le comportementaliste peut être que vous avez un véto dermatologue qui pourrait aussi explorer certaines pistes ? Les allergies chez le chat c’est très compliqué et les tests et bilans proposés ne sont pas assez fiables (en plus d’être assez chers).
Croquettes92 a un problème similaire avec sa Réglisse qui a des grattages intempestifs mais sans alopécie (il me semble), et moi la mienne a énormément de pellicules et cela depuis l’an dernier (elle fait de l’asthme aussi depuis cette période, bien que depuis sous croquettes hypo plus de toux mais pellicules tjs présentes)


Merci pour votre réponse, je n'avais jamais tenté le véto dermatologue. Par contre le vétérinaire n'a jamais remarqués de problèmes de peau en dehors des plaies qu'elle s'inflige, il me dit que sa peau était lisse et impeccable. J'avais essayé les croquettes hypo pendant un temps mais aucune amélioration. Par contre depuis qu'elle est passé au "sans céréales", elle vomit beaucoup moins qu'avant.

Croquettes92 a écrit:bonjour Myrina,

Déjà je voulais savoir si t'es absolument certaine que c'est la teigne qu'elle avait eue (ou si ce n'était déjà pas les mêmes problèmes qu'actuellement au final)? Si c'était vraiment la teigne comment l'a t elle attrapée puisque j'ai cru comprendre que tes chats ne sortent pas? Je ne suis pas une spécialiste de la teigne mais il me semble qu'il faut être en contact de près ou de loin avec un porteur?! Que quelqu'un me corrige si tel 'est pas le cas svp.


Bonjour et merci pour cette réponse :)
Alors pour la teigne, oui je suis certaine que c'était bel et bien ça. Elle avait des alopécies suintantes de formes circulaires à la tête et à la nuque, des zones typique de la teigne chez le chat. En plus du fait que ces zones sont impossibles d'accès au léchage, le vétérinaire a confirmé le diagnostic en utilisant une lampe de Wood. Et le vétérinaire aussi était étonné qu'elle l'a attrapé alors qu'elle ne sort pas. Pourtant, elle a tendance à aimer aller explorer le pallier lorsque j'ouvre la porte et j'ai des voisins qui ont une multitudes d'animaux, le véto pense qu'elle a du l'attraper comme ça.

Croquettes92 a écrit:Concernant les traitements déjà essayé, notamment feliway et zylkène (que j'utilise actuellement pour réglisse) tu les as essayé combien de temps?


J'ai essayé le Feliway durant environ 2 mois et le Zylkène plus longtemps et à plusieurs reprises, sans succès...

Croquettes92 a écrit:Enfin tes chats sont ils traités contre les puces? Si oui avec quoi?


Je ne traite pas mes chats contre les puces, justement car elles ne sortent pas et comme elles n'en ont jamais attrapés, je n'ai pas jugé utile de les traiter contre ça.

Croquettes92 a écrit:Pour te résumer un peu les soucis de Réglisse, je l'ai adoptée via une asso il y a un peu plus de 2 ans, elle avait été trouvée dans la rue par la fourrière. Age estimé env 6 ans 1/2. C'est une chatte elle aussi hyper caline, voire pot de colle, qui pattoune, qui me suivait dans toutes les pièces...Quand je l'ai eue elle ne faisait ses griffes nulle part. Sinon elle a l'air de bien supporter de rester seule.
Bref ce comportement s'est disons amélioré avec le zylkène associé au feliway (honnêtement je penche plus pour l'effet du feliway). Par contre, elle ne se frotte toujours pas aux meubles, ne va pas manger quand il n'y a personne à la maison, ne se lève jamais la nuot ni pour jouer, boire, ni manger, ni litière.
(Ses griffes j'arrivais à lui faire faire avant de mettre cela en place)

Ce qui perdure : elle se gratte : mais j'ai remarqué que c'est surtout lorsque je rentre ou lorsqu'elle descend d'un endroit..
Elle se lèche beaucoup aussi mais sans zone particulière. Elle n'a pas de zone sans poil mais s'arrache des touffes de poils en se grattant. Elle a quelques croutes des petits bobos qui cicatrisent seuls surtout vers le visage.

Je te parlais du traitement pour les puces car je me suis aperçue qu'elle se gratte énormément quand elle a une pipette et ça lui fait comme du croûtes blanches. Du coup on arrête ça, elle ne sort pas.

On a essayé des croquettes hypo chez virbac pendant 7 semaines complètes sans aucune amélioration. J'ai aussi tenté le sans céréales, aucun résultat.

Elle a aussi des soucis de vomissements mais qui, à priori, seraient dûs à la quantité des poils qu'elle ingère. Elle a aussi des problèmes de constipation (sûrement pour les mêmes raisons). Elle a un petit appétit

J'ai aussi changé plusieurs fois de litière sans grand succès. Bref je ne sais plus quoi faire non plus.

Actuellement le veto l'a mise aux royal canin fibre response pour sa constipation et pour bien éliminer les poils. (je lui ai rajouté des rc skin hairball depuis 2 jours).
Elle a toujours 2 zylkène par jour et le feliway depuis env 2 mois je crois.
On a rajouté du redonyl ultra 50 c'est un complément alimentaire et qui pour les dermatose et dépilation.
Je ne l'ai commencé que depuis 11 jours donc je n'ai pas assez de recul. C'est à donner par cure de 2 mois.

Si cela échoue, perso je n'ai pas essayé l'anxitane et l'envisage. Après il y a le collier aroma calm dermascent mais ça a l'air de sentir fort et il est préférable je pense que le chat soit habitué au port du collier ce qui n'est pas le cas de réglisse

As tu essayé de voir à quels moments particuliers elle se lèche/gratte?


Ah oui, je vois que vous aussi avez un parcours du combattant avec votre Réglisse. Je partage complètement votre désarroi face à la situation et j'espère que vous réussirez à trouver une solution. Si l'Anxitane ne fonctionne pas, il y a aussi le Nervosyl qui est un traitement homéopathique à base de plantes. Mon véto m'en avait dit beaucoup de bien mais ça ne marche malheureusement pas sur Tina :(
Vous m'avez rappelé que moi aussi j'avais tenté le collier calmant dont j'ai oublié la marque mais je me rappelle qu'il sentait fort la Valériane (odeur dont j'ai absolument horreur et qui en plus n'avait pas fonctionné). J'avais essayé uniquement le Rescue comme fleurs de Bach mais en me renseignant, j'ai lu que le "White Chestnut" (Marronnier Blanc) était justement fait pour calmer les cas d'animaux "torturés", qui était sujet aux automutilations, très angoissés, etc. Je suis assez incultes en ce qui concerne les fleurs de Bach. De plus, je trouve qu'il est difficile de savoir lesquels sont adaptés aux animaux et ceux qui ne le sont pas (par exemple dans le Rescue pour humains il y a de l'alcool ce qui est un gros 'non' pour les chats). Si vous vous y connaissez, je suis preneuse ^^

En tout cas merci beaucoup pour vos réponses, je me sens quand même moins seule après avoir un peu échangé avec vous ! :lover:
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3
Sujets: 2
Enregistré le: Ven 4 Oct 2019 11:17
Genre: Non spécifié

Alopécie anxieuse, automutilations chez ma chatte

par Croquettes92 » Sam 5 Oct 2019 11:23

Voici mon post (qui est la suite d'un autre, une suite de piste suivies, sans succès) qui ne t'apportera pas de solution mais dans le(s)quel(s) tu trouveras sûrement des similitudes avec ta Tina.

psychologie-feline/chatte-qui-se-gratte-se-leche-trouble-du-comportement-t48078.html?hilit=chatte%20qui%20se%20gratte


D'ailleurs peux tu me dire ce que tu lui donnes comme alimentation sans céréale? il est vrai que réglisse vomissait moins durant cette période mais se grattait beaucoup (se grattait énormément humide exclusif sans céréale, moins de grattages aux croquettes sans céréales mais constipation sinon assez peu de vomi en tout cas beaucoup moins que depuis cet été). En fait, pour Réglisse c'est compliqué de changer son alimentation car j'ai son souci de constipation en plus mais je me demande si son alimentation riche en fibres ne l'irrite pas ! J'avais regardées d'ailleurs ces croquettes (pas encore essayées) :

https://www.zooplus.fr/shop/chats/croqu ... ble/639562

(quand tu regardes dans les avis, il y en a certains qui sont troublants!) Réglisse a aussi la peau du dos qui "roule"; le "Rolling skin syndrome".

En fait, quand j'ai eu réglisse moi j'allais souvent chez le veto non pas pour ses grattages/léchages, mais pour des problèmes digestifs donc je me demande si les 2 ne seraient pas liés. Parce qu'en fait si Tina n'a plus de poil sur son ventre et que les vomissements étaient induits par les poils, elle ne devrait plus vomir à présent! Et la mienne, il me semble que lorsqu'elle est davantage constipée, elle se gratte davantage.

Pour le collier, je ne parlais pas de celui à la valériane mais de celui là :
https://www.vetostore.com/dermoscent-ar ... llier-chat

Pour le Redonyl voici quelques infos : (50)
https://www.vetostore.com/redonyl-ultra
https://www.dechra.fr/campaigns/redonyl
https://www.dechra.fr/actualites/dechra ... 2&PID=7428

Tu pourras suivre la suite du redonyl sur mon post. Si tu as des pistes ou besoin de converser, n'hésite pas, il est vrai qu'on se sent parfois bien seules..
Avatar de l’utilisateur
Chat TOP
Chat TOP
Chaton
Chaton
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membre
 
Messages: 1497
Sujets: 39
Âge: 47
Enregistré le: Lun 9 Avr 2018 11:16
Genre: Femme






Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum : Google Adsense [Bot] et 62 invités