Comparateur assurance santé animaux gratuit Wanimo Zooplus


Conseils et vidéos sur les chats
  Les principales catégories du forum sur les chats
 

Problème d'agressivité, vie en colocation

Pour discuter de psychologie féline, comportement et éducation de votre chat ou chaton

Problème d'agressivité, vie en colocation

par CamilleAJP » Dim 28 Juil 2019 21:45

Bonjour,

Je me permets d'écrire un nouveau sujet, car j'ai déjà fait de nombreuses recherches sur internet et rencontré des professionnels comportementalistes pour chat, sans jamais trouvé de solution, ni de situation similaire qui pourrait m'aider dans la gestion de mon chat aujourd'hui.
Je vais essayer d'être le brève et claire en essayant de fournir le plus d'informations quand même.

"Petit" historique :

Gipsy est une chatte que j'ai récupéré il y a 7 ans maintenant (un personne voulait se "débarrasser" d'une portée", j'étais un peu trop emballée à l'idée d'avoir un chat, j'ai honnêtement pas pris le temps de me renseigner suffisamment avant de l'adopter, il s'est avéré qu'elle n'étais absolument pas sevrée (je l'ai adoptée à environ 1 mois, 1 mois et demi, je l'ai su lors de la première visite chez le véto)).

A ce moment, je vivais avec mon ancien copain dans un appartement avec terrasse, la litière étant dehors, nous laissions toujours la porte-fenêtre ouverte (lors de nos absences, nous baissions les volets roulants pour éviter les cambriolages, ou le froid l'hiver).
Ces premiers mois de vie, elle les a passé quasiment exclusivement avec mon ancien copain, puisqu'il ne travaillait pas (et moi si) et elle était si petite qu'il ne voulait pas la laisser seule dans l'appartement, il a donc pris l'habitude de toujours l'emmener avec lui (dans la sacoche, la doudoune, ou sur l'épaule). Elle a donc développé rapidement un comportement très fusionnel avec lui (et avec le temps très agressif avec moi, réactions de jalousie, attaques à coup de griffe, elle dormait entre nous deux dans le lit etc ...).
J'admets qu'à cette époque, j'étais peut être trop immature pour adopter un chaton, et je ne me rendais pas compte de l'impact de la "non-éducation" qu'on lui a apportée.

Après notre séparation (nous sommes resté en bons termes et Gipsy continue de voir régulièrement ce garçon), Gipsy est restée avec moi. Les premiers temps ont été difficiles, beaucoup de pipi dans mes affaires, des griffades partout, des attaques intempestives ... Et avec le temps ça s'est calmé.
Ça n'a jamais été un chat "câlin - ronron". Elle a un caractère peureux, anxieux, et rapidement agressif. Je me suis rendue compte que si je la laissais faire sa vie sans l'embêter, elle finissait par venir quémander des caresses de temps en temps. Mes amis en ont très peur, car ils essayent de la solliciter pour des caresses etc, j'ai beau leur expliquer qu'il faut la laisser tranquille ils ont tendance à persister.

Je suis restée quelques années dans cet appartement. Elle avait donc l'accès à un extérieur (restreint certes) absolument quand elle le souhaitait, les croquettes ont toujours été données en illimité (et elle se gère très bien, elle n'a jamais eu de problème de comportement alimentaire), elle avait une fontaine à chat.

Depuis 2 ans j'ai choisi de vivre en colocation avec une autre fille qui a aussi une chatte (Morfale, 3 ans environ aujourd'hui).
Nous vivons dans duplex 70m² avec un rez-de-jardin. Les chats ont accès à toutes les pièces sauf les salles de bains.
Le problème est que les deux chats sont très différents (Gipsy est très portée sur la gestion de son territoire, et compte tenu de son mauvais sevrage, n'est pas très encline aux jeux, encore moins avec un autre chat ; Morfale au contraire est très curieuse, veut jouer constamment et n'a pas trop de notion de territoire). Au début, nous avions 2 litières, 2 gamelles à croquettes, Gipsy sa fontaine à eau, et Morfale sa gamelle à eau. Sauf que rapidement Morfale à pris l'habitude d'utiliser, les 2 gamelles, les 2 litières etc ... Nous avons donc retiré les doubles de chaque élément, et elles se sont plutôt bien acclimatées au début.
Rapidement, 2 problèmes se sont présentés :
    - Morfale (elle ne porte pas ce nom pour rien) a des comportements boulimiques, jusqu'à se faire vomir, et elle a tendance à prendre rapidement du poids, ma colocataire avait un "régime pesé" à suivre. Donc Gipsy à du passer d'une alimentation illimitée, à une alimentation pesée 2 x par jour, sauf qu'au début, elle n'a pas compris que si elle ne mangeait pas à 19h pendant la ration, elle n'aurait plus rien pendant la nuit car Morfale finissait par tout manger. Suite à ça, chaque fois qu'on donnait à manger, je voyais Gipsy se jeter sur la nourriture et manger tellement vite que ça me faisait peur.
    - Ma colocataire à tellement peur que son chat s'enfuit qu'elle refuse de la laisser sortir dans le jardin (alors que nous avions choisi un rez-de-jardin pour ça). De ce fait, mis à part le fait que nous aérons rarement le salon, Gipsy ne pouvait pas sortir non plus librement.

Je suis partie en vacances pendant 1 mois. Et pendant ces vacances ma colocataire m'a écrit pour me dire que Gispy avait eu un comportement particulièrement agressif contre elle et une amie sans raison apparente, qui s'est reproduit 2 jour plus tard, d'une violence telle, qu'elles ont du s'enfermer dans la salle de bain le temps qu'elle se calme.
En rentrant, je lui ai demandé les circonstances. Elle me dit que c'était au moment de partir lorsqu'elle ouvrait le meuble à chaussures dans l'entrée.
J'ai voulu voir ce que ce meuble à chaussures provoquait, et en l'ouvrant, Gipsy s'est littéralement transformée en lion, pupilles écarquillées, poils hérissés, un regard vraiment particulièrement violent avec des miaulements très rauques, après quelques secondes elle nous à attaqué toutes griffes dehors, le visage, les mains les bras. J'ai honnêtement eu énormément de mal à m'en défaire, la violence était telle que je pense qu'elle aurait été capable de tuer un jeune enfant. Nous nous sommes enfermées, et une petite demi-heure plus tard elle s'était effectivement calmée. Elle était même pire que calme, presque stone, le regard dans le vide. Une asthénie qui à duré presque 24h, avec perte d'appétit etc ..

Très inquiète, j'ai pris rdv avec un comportementaliste pour chat, le bilan à été très décevant, il m'a dit beaucoup de choses que je savais déjà (stress chez le chat qui manque de nourriture, problème de territoire, partage de litière, chat qui ne sort pas etc ...) J'ai beaucoup culpabilisé.
Il m'a proposé un traitement par antidépresseur (que je n'ai jamais donné, je refuse de médicamenter mon chat surtout si j'ai la possibilité de régler le problème différemment, peut être que je me trompe.), de passer un scanner pour vérifier s'il n'y avait pas de cause tumorale (Trop cher pour moi, surtout après le coût de la consultation chez le comportementaliste ....)

J'ai donc essayé de faire plus d'effort pour sortir mon chat dans le jardin. J'ai remis les croquettes en illimité (tant pis pour Morfale, et puis peut être qu'avec le temps elle finira elle aussi par réguler son alimentation).

Et ça fait donc 1 an que nous vivons comme ça.

Mon problème aujourd'hui :

Clairement, la période trouble est passée, Gipsy reste une chatte anxieuse et peureuse, même si avec le temps elle est devenue très attentionnée avec moi, particulièrement quand je suis triste ou malade. Elle me suit partout, dort avec moi etc. J'ai conscience que je ne changerais pas son caractère, qui est probablement directement lié au sevrage trop court.
Néanmoins, ses libertés sont largement améliorées puisqu'elle à de nouveau des croquettes en illimité, et elle a accès au jardin régulièrement (je suis obligée d'aller avec elle dehors ou de la laisser sortir en refermant derrière elle pour pas que Morfale la suive (oui ça me fend le cœur de faire ça, surtout que Morfale à particulièrement envie de visiter l'extérieur, mais ma colocataire ne veut vraiment pas perdre son chat). Gipsy ne reste jamais très longtemps dehors et ne s'est pour l'instant pas aventurée en dehors du jardin (alors que rien ne l'en empêche). Mais je pense qu'elle apprécie, puisque parfois elle s'assoit devant comme pour demander à sortir (elle ne miaule quasiment jamais).
Sauf que : Nous ne pouvons plus utiliser le meuble à chaussures sans fermer les portes du vestibule avant, car Gipsy se précipite avec un air particulièrement inquiet à chaque fois. Je ne comprends pas pourquoi le meuble à chaussures en particulier, elle n'est jamais resté enfermée dedans, ...) ??
J'ai aussi remarqué qu'elle à ce comportement lorsque je prends un bain. Les douches déjà, elle semble inquiète, mais ne réagit pas trop, elle est juste derrière le rideau à attendre. Mais dès que je prends un bain, elle m'attaque dans le bain avec ce même air inquiet qu'avec le meuble à chaussures. Je suis obligée de fermer les portes et de l'entendre miauler derrière lorsque je veux prendre un bain.
Je n'ai pas du tout d'explication à ce comportement, ni de solution.
Elle est aussi particulièrement agressive avec Morfale, elles se crachent dessus, Gipsy l'attaque de temps en temps, jamais de moment de complicité, ou de jeux.

J'aimerais vraiment que mon chat soit plus apaisé..

J'ai déjà utilisé du Feliway en spray et en diffuseur, ça fonctionne plutôt bien pour les griffures et les pipi en dehors de la litière (avant la grosse crise chat-tigre nous avions eu des problèmes de pipi de Gipsy sur un canapé qui a été réglé avec le retour aux croquettes illimitées).
Mais le Feliway ne change rien aux comportements entre les 2 chats, ni avec le meuble à chaussures ou le bain...

Le seul élément que je vois mais dont je n'ai aucune certitude c'est que quelques mois après l'adoption de Gipsy, la personne qui nous avait présenté le donateur, nous a vaguement fait comprendre qu'avant de donner les chats, le propriétaire avait essayé de noyer la portée (?? Je n'ai pas plus d'indication sur ce que veux dire "essayer de noyer" ...).

Voilà, je suis navrée de la longueur du sujet, j'espère vraiment que quelqu'un de la communauté de ce forum pourra me donner des conseils, ou peut être une explication car même si la crise est passée, je reste très malheureuse pour mon chat qui ne semble pas du tout épanoui.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3
Sujets: 2
Enregistré le: Sam 27 Juil 2019 13:28
Genre: Non spécifié


Publicité

Problème d'agressivité, vie en colocation

par Catbian » Lun 29 Juil 2019 02:34

J'avoue que votre histoire est troublante car à quelques détails près votre chat me rappelle Moon... elle aussi a été adoptée par ma soeur trop tôt, a développé une relation forte avec son compagnon (qui l'est toujours mais est allergique, une des raisons pour lesquelles elle est donc restée ici), a eu une attitude trop immature dans son éducation (je vais pas m'étaler mais je suis sure que certains de ses comportements ont eu un effet négatif sur le cerveau de son chat), son installation ici a été plus que chaotique mais au contraire de la situation avec votre colocataire mes chats étaient plus âgés, et surtout elle a essayé une fois de "se la jouer" avec un de mes chats (Pitou) qui lui avec son calme légendaire lui a juste donné une bonne grosse "claque" et donc elle a compris sa place de nouvelle (même si depuis sa mort elle essaie quelquefois de prendre sa place car Mushu est plutôt laxiste, c'est donc Nala qui est plutôt la "cheffe" et elles se brouillent régulièrement).
Pour le comportement, c'est similaire mais moindre que le dernier évènement que vous relatez : elle reste agressive même si avec les années elle s'est quand même vachement calmée, mais par ex quand mes neveux et nièces venaient ici, comme elle sentait qu'ils avaient peur d'elle quand ils leur passaient à côté elle a déjà profité pour les "taper" au passage, de même lorsqu'il faut lui mettre sa pipette anti puces c'est tout un cinéma...

Une question me vient déjà en lisant : votre compagnon n'a pas voulu la prendre lors de votre séparation ?
Ensuite pour les croquettes vous pouvez investir dans une gamelle intelligente à reconnaissance de puce (si le chat n'est pas pucé il y a possibilité de mettre un collier avec médaillon, c'est ce que je fait pour mes chats) https://www.amazon.fr/SureFeed-Distribu ... 00O0UIPTY/ je n'ai pas comparé le prix avec les autres sites donc c'est potentiellement moins cher ailleurs, il y a quelques temps elle était à 70E de mémoire

Pour Morfale votre amie peut voir pour les gamelles anti glouton mais sachez qu'un chat en surpoids c'est principalement par manque d'activité aussi, donc si elle ne le laisse pas sortir mais ne le fait pas jouer etc c'est normal... Moon a accès en extérieur mais comme la votre elle reste au même endroit, mais ça c'est depuis qu'elle avait mangé une cochonnerie dehors et qu'elle s'était empoisonnée (chez le vétérinaire ils ont du mettre des gants de fauconnier pour essayer de la maitriser, et avec des doses triples de valium elle arrivait encore à grogner dans ses dents !)... du coup sa prise de poids est directement liée à cet évènement car elle avait perdu énormément de poids en venant s'installer ici en ayant accès au dehors...

Pour information ça fait 8/9 ans que Moon est installée ici... est-ce que Gypsy serait une calico par hasard ? Moon en est une, la chatte de ma voisine aussi et elles ont un caractère similaire... elles sont réputées pour être caractérielles déjà de base alors si en plus elles ont des problèmes en sus :?
Si vous tenez à votre chat alors ne fumez pas en sa présence !
Avatar de l’utilisateur
Chat TOP
Chat TOP
Chaton
Chaton
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membre
 
Messages: 1374
Sujets: 14
Enregistré le: Mar 22 Mai 2018 15:18
Localisation: 62
Genre: Femme

Problème d'agressivité, vie en colocation

par Mikcy » Lun 29 Juil 2019 19:30

Bonjour,

Au vu de l'historique relaté, personnellement je ne vois rien de surprenant quant à son comportement actuel. Elle n'a pas été sevrée, a "manqué d'éducation" on va dire (vous ne pouviez pas savoir sans aide, ne culpabilisez pas), fait preuve d'hyperattachement envers ses personnes-repères (votre ex-compagnon puis vous), d'exclusivité... Malheureusement, comme vous l'expérimentez aujourd'hui, vous savez qu'on sous-estime encore trop souvent l'impact sur un chaton de l'absence d'une mère et donc de toutes l'éducation et la sociabilisation qui en découlent.

Du coup, je doute qu'il y ait un problème de santé parce que dans ces conditions, il ne serait pas nécessaire à son déséquilibre. Mais c'est sûr qu'à l'occasion, à un moment où vous avez les finances ou si vous arrivez à mettre de côté pour ça, un petit scanner ne serait pas de refus histoire de bien s'en assurer.

Pour ce qui est du comportementaliste que vous avez vu, je vous conseille d'en revoir un parce que vous êtes de toute évidence mal tombée... Le/la comportementaliste doit venir chez vous et observer longuement votre chat dans sa vie de tous les jours... Histoire de savoir de quoi il/elle va parler, tout simplement ^^ (même si ça consiste à vous observer prendre votre bain et voir la chatte vous attaquer, oui oui !! XD).

Ce qui est super, c'est que vous avez amélioré plein de choses pour elle et que ça a payé : croquettes à volonté, plus de sorties etc. Comme quoi, ce n'est pas une fatalité.

Ceci étant dit, les soucis qui restent sont manifestement liés à de la peur... D'abandon, de vous perdre ? Le placard à chaussures, la baignoire... C'est quand même très précis, tout ça. Une solution éventuelle serait donc de lui faire comprendre que placard à chaussures ne signifie pas forcément sortie (autrement dit, vous l'ouvrez, n'importe quand, quand vous sortez mais aussi et surtout pour rien, alors que vous n'allez pas enfiler vos chaussures ni partir, et vous le laissez même ouvert un maximum de temps) et qu'eau ne signifie pas forcément détresse/noyade... Bon, là, ça va être plus compliqué, j'ai vu effectivement des chats ne supportant pas de voir leurs maîtres immergés et chercher à les secourir... Mais surtout, les chats n'aiment pas l'eau et c'est naturel chez eux. Peut-être laisser plus souvent une bonne quantité d'eau dans la baignoire sans pour autant s'y baigner ? Il va falloir vous armer de patience, c'est sûr, mais ça vaudrait le coup d'essayer !

Enfin, pour vous aider et aider votre chatte, vous pourriez peut-être essayer une cure de zylkène ? C'est un produit sans danger, naturel et sans dépendance aucune à base de lait maternel ; peu onéreux, il fait parfois de petits miracles au niveau du stress chez les chats. Il s'agirait d'en donner sur plusieurs mois car ce "médicament" n'agit qu'au bout d'un certains laps de temps, plusieurs semaines, mois parfois. Si votre chatte y est réceptive, cela l'apaiserait et l'aiderait peut-être déjà un peu à se détacher de ses peurs profondes. Ce serait même sans doute intéressant de le tenter sur la chatte de votre coloc' aussi, de par sa boulimie.

J'espère que d'autres auront d'autres idées et que j'ai déjà pu vous donner des pistes. Plein de courage et des caresses à votre Gipsy !
Avatar de l’utilisateur
Chat TOP
Chat TOP
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 256
Sujets: 12
Âge: 31
Enregistré le: Mer 17 Sep 2014 00:40
Localisation: Île-de-France
Genre: Femme

Problème d'agressivité, vie en colocation

par CamilleAJP » Lun 29 Juil 2019 21:23

Bonjour ! Merci pour vos réponses si complètes :)
Catbian a écrit:Une question me vient déjà en lisant : votre compagnon n'a pas voulu la prendre lors de votre séparation ?

Au début il l’a gardé, mais c’est quelqu’un de pas très ordonné et il s’est retrouvé rapidement débordé par les « tâches » associées à un chat, litière etc.. Je l’ai donc récupérée assez rapidement.
Catbian a écrit:est-ce que Gypsy serait une calico par hasard ? Moon en est une, la chatte de ma voisine aussi et elles ont un caractère similaire... elles sont réputées pour être caractérielles déjà de base alors si en plus elles ont des problèmes en sus :?

Pas du tout, c’est une chatte noire et blanche un peu comme Félix le chat. Je ne sais pas si calico est une race ou simplement une couleur mais par contre Morfale a des couleurs un peu similaire à ce que j’ai pu voir dans Google image à « calico ». Et elle est tout sauf agressive.
C83AA82C-A822-494C-AB62-C0DBAED637D9.jpeg
C83AA82C-A822-494C-AB62-C0DBAED637D9.jpeg (209.7 Kio) Vu 93 fois

Mikcy a écrit:Une solution éventuelle serait donc de lui faire comprendre que placard à chaussures ne signifie pas forcément sortie (autrement dit, vous l'ouvrez, n'importe quand, quand vous sortez mais aussi et surtout pour rien, alors que vous n'allez pas enfiler vos chaussures ni partir, et vous le laissez même ouvert un maximum de temps) et qu'eau ne signifie pas forcément détresse/noyade...

C’est a essayer, mais je vais faire ça quand ma colocataire ne sera pas ici. Elle est vraiment effrayée par Gipsy depuis.

Une cure de zylkene, ça se trouve en pharmacie ? Ou je demande à mon vétérinaire ?
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3
Sujets: 2
Enregistré le: Sam 27 Juil 2019 13:28
Genre: Non spécifié

Problème d'agressivité, vie en colocation

par Mikcy » Lun 29 Juil 2019 21:27

Je ne suis pas sûre, je pense que c'est trouvable en pharmacie, mais pas systématiquement... C'est commandable sur internet aussi !
Je comprends ta coloc. J'espère vraiment que tout finira par s'arranger pour vous 4.
Avatar de l’utilisateur
Chat TOP
Chat TOP
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 256
Sujets: 12
Âge: 31
Enregistré le: Mer 17 Sep 2014 00:40
Localisation: Île-de-France
Genre: Femme

Problème d'agressivité, vie en colocation

par Catbian » Lun 29 Juil 2019 23:53

Le calico c'est effectivement plus une robe où plusieurs couleurs se mélangent mais généralement le blanc, noir/marron et roux, c'est un "dérivé" des écailles de tortue. A 99% ce sont des femelles, et quand il y a des mâles c'est une anomalie alors ils sont stériles. Donc quand on a un chat écaille de tortue ou calico c'est un beau hasard de la nature vu qu'ils ne peuvent se reproduire entre eux.
J'ai connu une chatte calico avant, c'était la maman de la maman de mes chats actuels et elle était hyper adorable malgré le fait que ce soit une chatte "de la rue".

Je ne sais pas si un chat peut garder en mémoire une expérience traumatisante alors qu'il était âgé de moins d'un mois (la quasi noyade que vous relatez) donc je ne sais pas si son attitude dans votre baignoire y est associée. En tout cas ces méthodes sont barbares, ça me rappelle l'histoire de mon chien... c'était le bébé de la chienne d'un ami de mon père, ils étaient plusieurs et ce fut le seul survivant... les autres ayant été noyés justement :::sad::: :evil:
Comment des gens peuvent avoir des animaux de compagnie en ayant si peu de compassion, ça me dépasse...

Je rejoins Micky pour voir un autre comportementaliste digne de ce nom... si vous avez déjà regardé l'émission "la vie secrète des chats" ils font intervenir des comportementalistes pour certains cas et c'est comme Micky l'a décrit que ça se déroule...

Mikcy a écrit:Je ne suis pas sûre, je pense que c'est trouvable en pharmacie, mais pas systématiquement... C'est commandable sur internet aussi !
Je comprends ta coloc. J'espère vraiment que tout finira par s'arranger pour vous 4.

Les pharmacies peuvent le commander je pense s'ils ne l'ont pas en stock, zylkène ne nécessitant pas une ordonnance vétérinaire... le prix pourra potentiellement être moins cher que chez le véto.
Sinon c'est aussi sur Zooplus https://www.zooplus.fr/shop/chiens/comp ... ien/614538
Si vous tenez à votre chat alors ne fumez pas en sa présence !
Avatar de l’utilisateur
Chat TOP
Chat TOP
Chaton
Chaton
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membre
 
Messages: 1374
Sujets: 14
Enregistré le: Mar 22 Mai 2018 15:18
Localisation: 62
Genre: Femme






Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 53 invités