Comparateur assurance santé animaux gratuit Wanimo Zooplus


Conseils et vidéos sur les chats
  Les principales catégories du forum sur les chats
 

Chats de race - Les éleveurs et maîtres fous.

Parlez nous de vos races de chats préférées ainsi que toutes vos questions sur leurs robes et pelages

Chats de race - Les éleveurs et maîtres fous.

par Titounette » Ven 8 Nov 2013 16:02

Moune, bravo, un peu comme toi pour l'organisation et le suivi sérieux des chatons, je rajoute écho pour les mamans gestantes, j'ai par contre plus de chats en comptant mes neutrés mais je ne travaille plus donc tjrs présente, pour la consanguinité moins concerné car le british shorthair et longhair sont assez répandus maintenant chez moi zero consanguinité sur cinq générations, si je fais un jour un mariage avec un parents commun ce taux sera encore inférieur à sept pour cent....
comme disais Moune les gens oublient le travail au niveau lessive aspirateur, désinfection etc si on été payé ce serait en nombre de calins et ronrons de l'heure, faut pas espérer beaucoup plus........lol
Avatar de l’utilisateur
Chat mau
Chat mau
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 2802
Sujets: 107
Enregistré le: Lun 4 Aoû 2008 16:58
Genre: Femme


Publicité

Chats de race - Les éleveurs et maîtres fous.

par Moune14 » Ven 8 Nov 2013 16:14

Titounette a écrit:Moune, bravo, un peu comme toi pour l'organisation et le suivi sérieux des chatons, je rajoute écho pour les mamans gestantes, j'ai par contre plus de chats en comptant mes neutrés mais je ne travaille plus donc tjrs présente, pour la consanguinité moins concerné car le british shorthair et longhair sont assez répandus maintenant chez moi zero consanguinité sur cinq générations, si je fais un jour un mariage avec un parents commun ce taux sera encore inférieur à sept pour cent....
comme disais Moune les gens oublient le travail au niveau lessive aspirateur, désinfection etc si on été payé ce serait en nombre de calins et ronrons de l'heure, faut pas espérer beaucoup plus........lol


Mes chattes aussi ont une échographie, pas pensé à le mettre ;)

Je travaille à mon domicile donc toujours là, mais le Birman est une race exclusive qui supporte mal la vie en groupe, pour ça que je me limite en nombre.

Tout à fait, on est payé en ronrons lol!
Avatar de l’utilisateur
Chaton
Chaton
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 997
Sujets: 10
Âge: 29
Enregistré le: Dim 2 Sep 2012 21:47
Localisation: Antony
Genre: Femme

Chats de race - Les éleveurs et maîtres fous.

par Celi17 » Sam 9 Nov 2013 17:40

Merci Moune pour ta réponse.

Je me pose encore tout de même des questions, je profite de pouvoir discuter avec toi pour te les poser mais si cela te pose soucis, tu es libre de ne pas y répondre ;) . Je ne rien contre les élevages en général mais certains points sont encore trop flous pour moi, et n'ayant que très rarement la possibilité d'en parler avec des personnes de ce domaine (cela se limite à une brève discu dans la salle d'attente de la clinique).

Tu parles de l'aspect financier trompeur, enfin je pense aussi que beaucoup se lance croyant faire fortune, mais même si cela n'est pas le cas une portée revient-elle à perte ? . Certes il y a l'échographie, les tests des parents, la nourriture, les soins vétérinaires (vaccins, puces, stérilisation des petits) mais même si cela coûte cher, est-ce cela revient réellement à +-900 euros par petit ? (enfin cela varie des races, je n'ai aucune idée du coût d'un chaton sacré de Birmanie). Il faut de l'argent pour se lancer aussi évidement, mais en général sauf usure d'un truc, le matériel dure un petit temps. Après je me dis aussi que c'est pas la route de la fortune, mais je doute que les éleveurs travaillent à perte, enfin je n'en sais strictement rien.

Pour avoir connu une mise-bas et deux allaitements (j'avais recueillie une de mes minettes qui était déjà gestante alors qu'elle errait et adoption d'une autre minette allaitante qui avait perdu ses petits qui a sauvé deux chatonnes grâce à son lait et à son caractère d'ange), je ne sais pas comment tu gères le stress, pour ça bravo ! Dans les deux cas, je n'avais pas choisi les naissances tous mes chats adultes sont stérilisés, d'ailleurs les deux minettes dont je parle le sont à l'heure actuelle.

Après il y a les risques que tu ne nies pas d'ailleurs (j'ai rencontré des éleveurs qui niaient ce point), alors que je pense qu'il faut le savoir pour justement savoir géré la situation. J'ai tout de même du mal avec ces risques, pour la gestation de ma minette, elle a été suivi de très près par le vétérinaire (3 échos en 1 mois et demi, 4 visites dont une la veille de la naissance pour s'assurer que la maman et les bébés allaient bien et pour limiter ou du moins repérer des signes d'un éventuel souci pour la mise-bas. J'étais terrifiée pour elle et les bébés, et je me suis dis que plus jamais je ne voudrais revivre cela (même si cette fois là, je ne l'avais pas choisi non plus). Sans aucun jugement (car après tout on prend aussi des risques quand on fait les vaccins,...), comment trouves-tu la force de franchir les risques de danger pour la maman ?

Enfin, j'ai une dernière question, tu précises que les femelles doivent avoir minimum 18 mois, et une portée par an. Pour des raisons de sécurité avant tout, mais comment sait-on réellement qu'elles sont prêtes à nouveau pour 4-5 mois de gestation, allaitement, éducation des petits ? Et même si le nombre de portées est limité sur la vie d'une femelle, est-elle vraiment heureuse de passer 5 fois 5 mois pour s'occuper des chatons ?

J'espère que tu ne vois pas de mal en mes questions, j'aimerais juste mieux connaître le point de vue de ce milieu par ceux qui le vivent vraiment.

Celi
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 44
Sujets: 8
Enregistré le: Dim 30 Juin 2013 11:20
Genre: Non spécifié

Chats de race - Les éleveurs et maîtres fous.

par Moune14 » Sam 9 Nov 2013 19:03

Je te réponds avec plaisir, mes réponses sont à la suite :

Celi17 a écrit:Merci Moune pour ta réponse.

Je me pose encore tout de même des questions, je profite de pouvoir discuter avec toi pour te les poser mais si cela te pose soucis, tu es libre de ne pas y répondre ;) . Je ne rien contre les élevages en général mais certains points sont encore trop flous pour moi, et n'ayant que très rarement la possibilité d'en parler avec des personnes de ce domaine (cela se limite à une brève discu dans la salle d'attente de la clinique).

Tu parles de l'aspect financier trompeur, enfin je pense aussi que beaucoup se lance croyant faire fortune, mais même si cela n'est pas le cas une portée revient-elle à perte ? . Certes il y a l'échographie, les tests des parents, la nourriture, les soins vétérinaires (vaccins, puces, stérilisation des petits) mais même si cela coûte cher, est-ce cela revient réellement à +-900 euros par petit ? (enfin cela varie des races, je n'ai aucune idée du coût d'un chaton sacré de Birmanie). Il faut de l'argent pour se lancer aussi évidement, mais en général sauf usure d'un truc, le matériel dure un petit temps. Après je me dis aussi que c'est pas la route de la fortune, mais je doute que les éleveurs travaillent à perte, enfin je n'en sais strictement rien.


J'ai fait le calcul avec une étude lisible ici : http://www.fichier-pdf.fr/2013/04/16/frais-portee/ il en ressort que la portée ne rapporte d'argent qu'à partir de 5 chatons en excellente santé, tous réservés avant l'âge de 3 mois.
En-dessous, la portée est toujours synonyme de perte financière.

Je vais d'ailleurs te dire quelque chose : chaque année je dépense des fortunes pour mes chats mais surtout dans l'élevage. Et il se trouve que depuis 2006, l'année où j'ai dépensé le moins est l'année où je n'ai pas eu de portée. Toutes les autres années, mes dépenses ont explosé, car avoir une portée, oui, ça coûte très très cher. Il faut avoir un compte en banque qui assure derrière, sinon c'est la catastrophe.

Je te mets mes bilans financiers des 4 dernières années :
- 2010, une portée de 3 chatons, -868€ (3218€ de dépenses, 2350€ de rentrée)
- 2011, pas de portée, -2103€ (2103€ de dépenses)
- 2012, une portée de 2 chatons, -2408€ (3258€ de dépenses, 850€ de rentrée)
- et enfin 2013, toujours en cours, ma pire année car deux chatons toujours invendus : -3012€ (3862€ de dépenses, 850€ de rentrée) sachant qu'il me reste deux rappels de vaccin sur des adultes, un détartrage et tous les tests de santé de ma plus jeune chatte.

Celi17 a écrit:Pour avoir connu une mise-bas et deux allaitements (j'avais recueillie une de mes minettes qui était déjà gestante alors qu'elle errait et adoption d'une autre minette allaitante qui avait perdu ses petits qui a sauvé deux chatonnes grâce à son lait et à son caractère d'ange), je ne sais pas comment tu gères le stress, pour ça bravo ! Dans les deux cas, je n'avais pas choisi les naissances tous mes chats adultes sont stérilisés, d'ailleurs les deux minettes dont je parle le sont à l'heure actuelle.

Après il y a les risques que tu ne nies pas d'ailleurs (j'ai rencontré des éleveurs qui niaient ce point), alors que je pense qu'il faut le savoir pour justement savoir géré la situation. J'ai tout de même du mal avec ces risques, pour la gestation de ma minette, elle a été suivi de très près par le vétérinaire (3 échos en 1 mois et demi, 4 visites dont une la veille de la naissance pour s'assurer que la maman et les bébés allaient bien et pour limiter ou du moins repérer des signes d'un éventuel souci pour la mise-bas. J'étais terrifiée pour elle et les bébés, et je me suis dis que plus jamais je ne voudrais revivre cela (même si cette fois là, je ne l'avais pas choisi non plus). Sans aucun jugement (car après tout on prend aussi des risques quand on fait les vaccins,...), comment trouves-tu la force de franchir les risques de danger pour la maman ?


Je trouve que les éleveurs qui nient ce risque ont tort, car ceux qui veulent se lancer dans l'élevage ont BESOIN de le savoir. Non, l'élevage n'est pas tout rose, loin de là.
Si on met de côté les jalousies, les mensonges, les attaques personnelles, qui font partie du quotidien du monde de l'élevage, il y a surtout l'horreur des décès des chattes, l'horreur des portées de 6 chatons qui sont décimées à 2 mois par un virus foudroyant, alors qu'on les aime déjà comme des fous, l'horreur des chatons attendus pendant parfois des années qui naissent avec les plus terribles malformations et que l'éleveur doit parfois endormir lui-même.
J'ai failli moi-même cette année tuer un chaton en agonie, j'ai pu y échapper, la petite s'étant endormie d'elle-même, mais imagine une seconde la douleur que ressent l'éleveur qui se retrouve seul sans véto à 3h du matin et qui doit noyer ou étouffer avec de l'éther un chaton qu'il a fait naître pour lui éviter de souffrir quelques minutes de plus, un chaton de sa chatte et de son chat qu'il adore?
Imagine la souffrance et la culpabilité terrible de l'éleveur qui entend le vétérinaire lui annoncer le décès de sa chatte, morte d'une complication pendant la mise-bas?
Imagine ce qu'il se passe dans le cœur de l'éleveur quand il apprend que son chaton préféré, vendu à une famille à qui il faisait confiance, est décédé des suites de la maltraitance infligée par ses propriétaires?
Être éleveur c'est très, très, très dur. Énormément arrêtent pour cette raison. J'ai moi-même failli arrêter à chaque décès de chaton et à la césarienne de ma chatte en 2007 (elle a failli y passer).

Mais être éleveur c'est aussi connaître ce merveilleux moment qu'est la naissance : on a accompagné notre chatte dans sa saillie, on a senti les pattes des chatons taper sur son ventre, elle est venue nous chercher pour mettre bas, elle nous a fait confiance, elle nous implore de rester avec elle et de l'aider dans sa naissance avec son regard, et nous on recueille dans nos mains des chatons nouveaux-nés, encore dans leur poche, on lui fait lécher pour qu'ils poussent leur premier cri, on leur donne un prénom, et on les aime comme des fous, de leur conception à la fin de leur vie : même s'ils passent 15 ans dans un autre foyer, ils restent nos chatons.
Être éleveur c'est la fierté d'apporter du bonheur aux familles qui nous ont fait confiance, c'est la joie d'entendre des propriétaires nous dire qu'ils n'ont jamais eu un chat aussi tendre, câlin, doux, aimant et nous remercier pour ça.
Être éleveur, c'est le bonheur d'avoir rendu des gens et des animaux heureux. Et ce grâce à une sélection sur le physique, le mental et la santé, qui permettent la naissance de chats beaux, au caractère exceptionnel et en excellente santé.

Alors pour te répondre, si on continue malgré ces malheurs, c'est parce qu'on se dit que ça en vaut la peine.

Maintenant je t'avoue que si un jour mon pire des pires cauchemars arrivaient : perdre une chatte pendant la mise-bas, j'arrêterais aussitôt l'élevage et je regretterais et culpabiliserais ma vie entière. Certains continuent malgré ça, ils ont du courage, je ne les juge pas.

Celi17 a écrit:Enfin, j'ai une dernière question, tu précises que les femelles doivent avoir minimum 18 mois, et une portée par an. Pour des raisons de sécurité avant tout, mais comment sait-on réellement qu'elles sont prêtes à nouveau pour 4-5 mois de gestation, allaitement, éducation des petits ? Et même si le nombre de portées est limité sur la vie d'une femelle, est-elle vraiment heureuse de passer 5 fois 5 mois pour s'occuper des chatons ?


J'attends 18 mois car je trouve qu'à 1 an les chattes ne sont pas matures, ce sont souvent encore des bébés dans leur tête, aussi je ne fais pas de portée à cet âge. J'ai la chance d'avoir des chattes qui font peu de chaleurs, donc je peux me permettre d'attendre jusqu'à 18 mois. Maintenant si j'avais une chatte qui fait des chaleurs toutes les deux semaines dès l'âge de 6 mois, je la stériliserais d'office. Je suis absolument contre la pillule, contrairement à d'autres éleveurs.
Pour les 1 an d'écart, dans ma race les portées sont rarement nombreuses, 5/6 mois après les naissances les chattes sont déjà revenus à un état physique et mental équivalent à celui d'avant la portée. Les 6 mois de plus c'est pour son repos, pour qu'elle profite de sa vie sans gestation ni portée, qu'elle prenne toutes les forces nécessaires pour la portée suivante.

Pour le nombre de portées dans une vie, on le voit quand une chatte aime avoir des chatons. Je stérilise au bout d'une max deux portées si la chatte ne sait pas s'occuper de ses chatons, si elle a des difficultés à mettre bas, si la gestation puis la croissance des bébés la stressent visiblement, si elle n'est pas à l'aise avec eux.
Par-contre certaines chattes adooooorent avoir des bébés, elles deviennent les plus adorables du monde quand elles ont des chatons, les couvent et les protègent comme seule une mère sait le faire, sont un peu déprimées quand elles n'en ont pas, et surtout s'en occupent à merveille. Dans un tel cas, si en plus la chatte met bas comme une lettre à la poste, alors oui, elle aura une portée tous les ans de 18 mois à 5 ans et demi. Ca lui laisse encore une grosse dizaine d'années à vivre tranquille après ça :)


J'espère avoir répondu comme tu le souhaitais à toutes tes questions.
Avatar de l’utilisateur
Chaton
Chaton
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 997
Sujets: 10
Âge: 29
Enregistré le: Dim 2 Sep 2012 21:47
Localisation: Antony
Genre: Femme

Chats de race - Les éleveurs et maîtres fous.

par Titounette » Dim 10 Nov 2013 02:36

si on comptait les nuits blanches , le stress parfois quand une mise bas s'avére plus difficile, les déficits financiers,quelques fois le dc de chatons en trés bas age, la compta et administration à tenir à jour c'est barbant lol, les adoptants éventuels parfois pas cool qui pensent que tout leur est du......on abandonnerait vite moi ce qui me fait continuer c'est aussi quelques belles rencontres il y a aussi de vrais amoureux des chats, la chance aussi d'obtenir certaines couleurs que j'affectionne et une remarque qui revient aussi souvent quand on me dit chez vous c'est vraiment la maison des chats, ils semblent hyper bien tous ensemble chez vous, cela c'est la remarque spontanée qui me réchauffe le coeur et aussi le soutien de ma véto et de son assistante........et mon mari comme moi est gaga des chats......
Avatar de l’utilisateur
Chat mau
Chat mau
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 2802
Sujets: 107
Enregistré le: Lun 4 Aoû 2008 16:58
Genre: Femme

Chats de race - Les éleveurs et maîtres fous.

par Celi17 » Dim 10 Nov 2013 11:56

Merci beaucoup Moune d'avoir répondu à mes questions. A travers ton message, on peut se rendre compte que tu es un bon éleveur ;) .

Les coûts financiers sont énormes, on ne s'en rends pas compte comme cela. Pourtant j'ai une très très grosse famille de minou. Après je ne calcule jamais mon budget, je fais toujours des folies sans exploser mon compte ;), donc c'est vrai que je ne vois pas cela comme ça. Enfin personnellement je ne le remarque pas, les personnes de ma famille, mes amis et le vétérinaire oui :D

Après tes calculs ici comprennent quoi exactement (nourriture, accessoires (litières, arbres à chats, panier, cousins, couvertures, jouets), et soins de tous les chats (donc vaccins, bobos, maladies et soins relatifs aux gestations) ? sur toute l'année ? Tous tes chats sont de l'élevage ou certains sont justes de compagnie ?

Voilà pour les risques, ils sont là et il ne faut pas les cacher. Je connais vaguement un élevage qui perd de petits à chaque portée, les mamans sont stérilisées à la suite de la première mise-bas car cela tourne vite mal (césarienne,...) et elles sont directement placées dans d'autres familles (un peu comme si elles ne servaient plus donc on s'en débarasse car ici elles étaient bien insérées dans la famille, pas de mal-être,...). C'est horrible dans certain cas, pas toujours heureusement mais parfois.

Je n'avais jamais penser à l'euthanasie des chatons, c'est dur. Je ne sais toujours pas comment certains font face à cela. Perdre son chat pour une portée, c'est horrible aussi. Sans méchanceté envers toi, je ne comprends pas comment faire cela avec le risque trop présent (pas dans les stat mais on le sait). Après chacun trouve sa force, tu trouves cela merveilleux d'accompagner ta chatte dans sa mise-bas, l'allaitement, l'éducation. Moi j'étais stressée, minette m'avait aussi attendu pour mettre bas, j'ai du l'aider car les bébés trop gros avaient du mal à passer dans son bassin trop petit. Sur le moment, je ne me disais pas « que c'est beau », je voulais que le chaton passe et puis je pouvais souffler et admirer ce moment. Avant de reprendre pour le second. L'allaitement a été catastrophique, elle les a très vite délaissé, j'ai dû les nourri au biberons toutes les deux heurs, les petites refusaient les laits maternisés (RC, milkodog, TVM, beaphar), prenaient mal le biberon. J'avais toujours peur pour elles, elles ont grandis dans mes bras tellement j'étais effrayé qu'elles aillent mal et que je ne sois pas là pour elles. Je n'ai pas su apprécier leur croissance, je voulais qu'elles grandissent vite pour qu'elles soient « sauvées ».

Et puis une de mes princesses est partie, elle ne grossissait plus, ne grandissait plus. Elle se battait mais cela ne suffisait pas. J'ai tout tenté (enfin sans doute pas assez), elle a vu des vétérinaires, reçu des soins qui ne l'ont pas aidé, au contraire. Elle s'est endormie dans mes bras après que je puis lui dire une dernière fois que je l'aimais, j'ai perdu mon coeur. Elle a vécu 11 jours, je nous voyait vivre 25 ans ensemble. Elle était le petit chaton noir que j'espérais, elle n'a pas pu vivre... J'ai pendant ses onze jours de vie, cherché son nom. Il devait être parfait, elle s'est envolée avant que je puisse lui prononcer.

J'ai aimé les voir grandir mais au final je ne l'ai pas vraiment vu... La maman s'est très bien remise, a été stérilisée et aujourd'hui c'est un amour de minou en parfaite santé. La petite est devenue une belle minette qui coule des jours heureux chez moi, chez elle. Mon ange est partie il y a 30 mois. Je ne veux plus jamais revivre cela.

C'est beau ce que tu dis, suivre l'évolution (c'est ce qui m'a manqué). Cela montre que tu es quelqu'un de bien. Tu cherches des personnes qui sont « bien ». C'est un point respectable, auquel j'ai encore du mal à faire confiance, car comme tu dis, il arrive que ces personnes ne soient pas celles que l'on pensaient. J'ai rencontré des chats avec un si lourd passé, des chats abandonnés à cause de problème de santé, parce qu'ils ne plaisaient plus, des chats battus,... (presque tous mes chats ont été recueillis) que je ne crois plus vraiment en l'Homme mais si certains sont des maîtres extra.

Je comprends ce que tu dis pour le caractère de minette, beaucoup dirait que c'est de l’anthropomorphisme. Je vois sans cesse des images qui circulent et disent qu'une chatte ne veut pas être mère, seules les hormones entrent en jeu. Elles s'en occupent car c'est leur instinct qui parle, et non pas le désir, c'est pour cela que je demandais. Après je fais moi-même de l’anthropomorphisme avec mes chats que je considère comme ma famille ;)

Tu te vois là dedans pour longtemps encore ?, enfin tu dis que tu limites le nombre de chat à 8. J'ai toujours pensé que ce projet était à long terme (enfin toute la vie de la personne quoi), mais les éleveurs que j'ai vu sont tous jeunes, et les femelles étant stérilisée passée un certain âge, à part en reprendre encore et encore, le projet d'élevage doit avoir une limite dans le temps ?

Sinon une dernière question par curiosité ; quel âge ont tes petits non-réservés ?, tu as un site pour ton élevage.
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 44
Sujets: 8
Enregistré le: Dim 30 Juin 2013 11:20
Genre: Non spécifié

Chats de race - Les éleveurs et maîtres fous.

par Titounette » Dim 10 Nov 2013 13:21

je confirme comme Moune il y a de trés bonnes méres et d'autres moins, c'est bien l'homme ds sa toute puissance qui décident c'est les hormones qui parlent oui mais PAS seulement et il y a du lien affectif chez les animaux, j'ai des femelles qui adorent leurs petits et qui sont d'une patience infinie avec eux, une de mes longhairs a eu un unique petit mort né à la naissance au début du printemps , elle a déprimé ensuite, nous collait, allait faire la maman bis avec les petits de sa copine et les monopolisaient, mangeait moins, quelques mois aprés on la remise en saillie et elle a six beaux longhairs qui sont nés le trente juillet dernier,elle était hyper cool pendant sa grossesse, elle adorent ses chatons bien qu"elle vient d'avoir son premier retour de chaleurs elle veille avec autant d'a'mour sur ses petits ils passent des heures à se toiletter mutuellement, elle a un petit miaulement tout en douceur rien que pour eux quand elles les appellent, à coté de cela j'ai une mére qui s'interresse pendant trois jours à ses petits aprés elle les délaissent donc c'est une autre maman qui accouche une dizaine de jours avant qui les adoptent et s'en occupent en meme temps que ses enfants biologiques, bien sur vu le travail pour la maman adoptive je biberonne pour qu'elle ne soit pas trop fatiguée........donc je pense que pour un certains nombre d'animaux il y a des liens qui existent et pas que de l'instinct pour diriger leur affinité, leur inimitié aussi, d'ailleurs pour un mariage il y a des femelles qui acceptent trés bien le male x et y mais qui refuseront z, allez savoir pourquoi? donc je fais de l'anthropomorphiste et je n'insiste jamais si le courant ne passe pas dans un couple pour une saillie lol
Avatar de l’utilisateur
Chat mau
Chat mau
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 2802
Sujets: 107
Enregistré le: Lun 4 Aoû 2008 16:58
Genre: Femme

Chats de race - Les éleveurs et maîtres fous.

par Moune14 » Dim 10 Nov 2013 16:16

Celi17 a écrit:Merci beaucoup Moune d'avoir répondu à mes questions. A travers ton message, on peut se rendre compte que tu es un bon éleveur ;) .

Les coûts financiers sont énormes, on ne s'en rends pas compte comme cela. Pourtant j'ai une très très grosse famille de minou. Après je ne calcule jamais mon budget, je fais toujours des folies sans exploser mon compte ;), donc c'est vrai que je ne vois pas cela comme ça. Enfin personnellement je ne le remarque pas, les personnes de ma famille, mes amis et le vétérinaire oui :D

Après tes calculs ici comprennent quoi exactement (nourriture, accessoires (litières, arbres à chats, panier, cousins, couvertures, jouets), et soins de tous les chats (donc vaccins, bobos, maladies et soins relatifs aux gestations) ? sur toute l'année ? Tous tes chats sont de l'élevage ou certains sont justes de compagnie ?


Alors pour mon étude en pdf j'ai pris les frais de base (nourriture, litière, véto), pour ma compta annuelle que je t'ai mise ça comprend toutes les dépenses pour les animaux sans exception.
J'ai actuellement 5 adultes, dont 2 pour la compagnie.
Moi je le remarque et je dois le prendre en compte car en élevage, si on ferme trop les yeux sur les dépenses, on court à la catastrophe si un jour il y a des imprévus (véto, invendu...), car on aura jamais pris le recul sur ses dépenses. Grâce à la compta que je tiens, j'ai un regard objectif sur mes finances, et suis donc suffisamment raisonnable pour dire que, par exemple, si mes chatons ne sont pas vendus, j'arrête l'élevage.


Celi17 a écrit:Voilà pour les risques, ils sont là et il ne faut pas les cacher. Je connais vaguement un élevage qui perd de petits à chaque portée, les mamans sont stérilisées à la suite de la première mise-bas car cela tourne vite mal (césarienne,...) et elles sont directement placées dans d'autres familles (un peu comme si elles ne servaient plus donc on s'en débarasse car ici elles étaient bien insérées dans la famille, pas de mal-être,...). C'est horrible dans certain cas, pas toujours heureusement mais parfois.


Alors déjà, sans vouloir juger cet élevage, pour moi il faut cesser de reproduire avec une lignée si les femelles ont systématiquement des césariennes! Et ne surtout pas garder de chaton en reproduction sur ces chattes!
Quand au replacement des reproducteurs, c'est un vaste débat... Personnellement je ne juge pas, même ceux qui replacent systématiquement les retraités en "fin de carrière", car d'une il ne faut jamais oublier que le chat est un mammifère solitaire qui sera toujours plus heureux s'il a ses maîtres pour lui seul (ou avec 1 copain) que s'il doit les partager avec 10 autres chats, et de deux s'il n'y avait aucun éleveur avec ce genre de programme de reproduction on n'aurait pas certaines lignées fabuleuses car cela permet une sélection très rapide et pointilleuse.
Personnellement je n'envisagerais de replacer que si la cohabitation se passe vraiment très mal, et après avoir tout essayé pour arranger les choses.

Celi17 a écrit:Je n'avais jamais penser à l'euthanasie des chatons, c'est dur. Je ne sais toujours pas comment certains font face à cela. Perdre son chat pour une portée, c'est horrible aussi. Sans méchanceté envers toi, je ne comprends pas comment faire cela avec le risque trop présent (pas dans les stat mais on le sait).


Je vais te répondre avec une phrase d'un grand éleveur : "On n'élève pas par amour mais on ne peut élever sans amour."
Ca veut dire que ce n'est pas l'amour des chats qui conduit à l'élevage, car comme tu le dis toi-même on risque la vie des animaux, donc l'amour des chats ne peut pas conduire à l'élevage, ce qui y conduit c'est la passion pour l'élevage en lui-même, c'est à dire la passion pour la sélection, l'étude des mariages, des pedigrees, des lignées, l'introduction des nouvelles couleurs, le développement des nouvelles races, etc... Chaque éleveur a son "dada" à ce niveau.
Mais la deuxième partie de la citation est essentielle : on ne peut pas élever sans amour, car il en faut de l'amour pour investir autant de temps et d'argent dans des animaux, il en faut de l'amour pour soutenir une chatte pendant parfois 12h de mise-bas, il en faut de l'amour pour se lever toutes les heures pour biberonner sa portée de 10 chatons (arrivé à une amie), il en faut de l'amour pour se priver de vacances, de loisirs, uniquement pour ses animaux.


Celi17 a écrit: Après chacun trouve sa force, tu trouves cela merveilleux d'accompagner ta chatte dans sa mise-bas, l'allaitement, l'éducation. Moi j'étais stressée, minette m'avait aussi attendu pour mettre bas, j'ai du l'aider car les bébés trop gros avaient du mal à passer dans son bassin trop petit. Sur le moment, je ne me disais pas « que c'est beau », je voulais que le chaton passe et puis je pouvais souffler et admirer ce moment. Avant de reprendre pour le second. L'allaitement a été catastrophique, elle les a très vite délaissé, j'ai dû les nourri au biberons toutes les deux heurs, les petites refusaient les laits maternisés (RC, milkodog, TVM, beaphar), prenaient mal le biberon. J'avais toujours peur pour elles, elles ont grandis dans mes bras tellement j'étais effrayé qu'elles aillent mal et que je ne sois pas là pour elles. Je n'ai pas su apprécier leur croissance, je voulais qu'elles grandissent vite pour qu'elles soient « sauvées ».
Et puis une de mes princesses est partie, elle ne grossissait plus, ne grandissait plus. Elle se battait mais cela ne suffisait pas. J'ai tout tenté (enfin sans doute pas assez), elle a vu des vétérinaires, reçu des soins qui ne l'ont pas aidé, au contraire. Elle s'est endormie dans mes bras après que je puis lui dire une dernière fois que je l'aimais, j'ai perdu mon coeur. Elle a vécu 11 jours, je nous voyait vivre 25 ans ensemble. Elle était le petit chaton noir que j'espérais, elle n'a pas pu vivre... J'ai pendant ses onze jours de vie, cherché son nom. Il devait être parfait, elle s'est envolée avant que je puisse lui prononcer.
J'ai aimé les voir grandir mais au final je ne l'ai pas vraiment vu... La maman s'est très bien remise, a été stérilisée et aujourd'hui c'est un amour de minou en parfaite santé. La petite est devenue une belle minette qui coule des jours heureux chez moi, chez elle. Mon ange est partie il y a 30 mois. Je ne veux plus jamais revivre cela.


On stresse tous à la mise-bas et les premières semaines! Cette année j'ai failli perdre deux chatons de 3 mois qui ont fait une réaction vaccinale, j'ai passé mes journées et mes nuits à les veiller et à les envelopper dans des serviettes humides pour faire chuter la fièvre, je me suis rongée les sangs, j'ai dû perdre 5 ans de vie lol.
Mais le stress et l'angoisse diminuent quand même au fil des années car on a plus d'expérience, on est plus sûrs de soi, on sait identifier les soucis et les prévenir, on maîtrise davantage la situation. Par exemple la mise-bas ne me fait presque plus peur, même si les choses commencent à mal tourner je garde mon calme et mon sang-froid pour aider ma chatte. Par-contre j'ai toujours beaucoup d'angoisse les 2 premières semaines de vie : il y a énormément de chatons qui s'endorment sans raison à cet âge, et on a toujours peur le matin au réveil d'en trouver un sans vie.
Pour ton histoire, j'en suis navrée, tu sais j'ai perdu des bébés à 24h de vie, d'autres adultes chez les gens, on en oublie aucun, jamais, je me rappelle chaque prénom, certains sont enterrés dans le jardin (ceux qui étaient encore chez moi au moment du décès), on en a été responsables même si pour certains c'était seulement quelques heures, ça suffit à créer un lien à vie.


Celi17 a écrit:C'est beau ce que tu dis, suivre l'évolution (c'est ce qui m'a manqué). Cela montre que tu es quelqu'un de bien. Tu cherches des personnes qui sont « bien ». C'est un point respectable, auquel j'ai encore du mal à faire confiance, car comme tu dis, il arrive que ces personnes ne soient pas celles que l'on pensaient. J'ai rencontré des chats avec un si lourd passé, des chats abandonnés à cause de problème de santé, parce qu'ils ne plaisaient plus, des chats battus,... (presque tous mes chats ont été recueillis) que je ne crois plus vraiment en l'Homme mais si certains sont des maîtres extra.


Et tu as raison, c'est très dur d'être sûr de son choix, des fois on pense avoir trouvé la personne idéale et on est fort déçu, malheureusement c'est le risque que prend tout éleveur en ne gardant pas ses bébés... Pourtant crois-moi, je pense que si on le pouvait, les éleveurs garderaient tous leurs chatons, beaucoup pleurent au moment des départs. D'ailleurs j'ai toujours dit que le jour où j'arrêterais l'élevage, je ferais une dernière portée et je garderais toute la fratrie, juste pour le bonheur de faire naître des bébés en sachant que ce sont les miens, pour toujours et qu'ils n'auront jamais à me quitter :)

Celi17 a écrit:Je comprends ce que tu dis pour le caractère de minette, beaucoup dirait que c'est de l’anthropomorphisme. Je vois sans cesse des images qui circulent et disent qu'une chatte ne veut pas être mère, seules les hormones entrent en jeu. Elles s'en occupent car c'est leur instinct qui parle, et non pas le désir, c'est pour cela que je demandais. Après je fais moi-même de l’anthropomorphisme avec mes chats que je considère comme ma famille ;)

Sur ce point je rejoins ce qu'a dit Titounette, tous les éleveurs peuvent constater ces comportements chez les chattes. C'est sûr que ça ressemble à de l’anthropomorphisme mais c'est une réalité. Après tout certains chats s'adorent et d'autres se détestent, c'est bien qu'il y a des sentiments en jeu.


Celi17 a écrit:Tu te vois là dedans pour longtemps encore ?, enfin tu dis que tu limites le nombre de chat à 8. J'ai toujours pensé que ce projet était à long terme (enfin toute la vie de la personne quoi), mais les éleveurs que j'ai vu sont tous jeunes, et les femelles étant stérilisée passée un certain âge, à part en reprendre encore et encore, le projet d'élevage doit avoir une limite dans le temps ?


Le fait que tu ne connaisses que de jeunes éleveurs est un hasard, va en exposition et tu verras des éleveurs de tout âge en nombre égal, des jeunes lycéens de 16 ans comme des retraités de 70 ans. Certains de ces derniers ont consacré leur vie à l'élevage.
En ce qui me concerne je me vois là-dedans pour très longtemps car j'aurais voulu élever au moins 15/20 ans, je veux créer ma propre lignée, avoir un pedigree avec majoritairement mon affixe dessus, j'ai un plan d'élevage long comme le bras et beaucoup de projets. Pour le nombre limité, il est faisable du fait que j'ai bien calculé tout ça et que je garderais un chaton par femelle, pas plus, et uniquement vers ses dernières portées à 4/5/6 ans, donc l'écart est suffisamment large en âge entre les chats pour que ce soit réalisable. Par exemple même si à un moment j'atteins le "palier" de 8 chats, il suffit que sur la dernière chatte j'attende ses 6 ans pour garder dessus pour que le cours naturel des choses ait diminué le nombre de chats.
Ceux qui gardent des chatons tous les ans mais ne veulent pas trop de chats devront soit replacer soit arrêter rapidement l'élevage.
Mais tout ça est remis en cause du fait que j'ai actuellement des chatons invendus et que s'ils ne partent pas et donc restent ici, j'envisagerais d'arrêter l'élevage : ce ne serait pas raisonnable de refaire une portée avec le risque d'avoir à nouveau des chatons qui restent.

Celi17 a écrit:Sinon une dernière question par curiosité ; quel âge ont tes petits non-réservés ?, tu as un site pour ton élevage.


Mes loulous ont 5 mois et 1 semaine, ils sont visibles ici : http://www.lamatiniere.fr/2013.html
Avatar de l’utilisateur
Chaton
Chaton
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 997
Sujets: 10
Âge: 29
Enregistré le: Dim 2 Sep 2012 21:47
Localisation: Antony
Genre: Femme

Précédente





Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités