Le chat sauvage – Felis silvestris




Venez parler de vos chats sur le Forum Chats

 

Le chat sauvage est un petit prédateur venant d’Europe, d’Asie occidentale et d’Afrique. Il chasse des petits mammifères, des oiseaux et d’autres créatures de tailles voisines. Il existe trois sous-espèces du chat sauvage : le chat sauvage d’Afrique (Felis silvestris lybica), le chat sauvage d’Europe (Felis silvestris silvestris) et le chat domestique (Felis silvestris catus) qui a été introduit sur tous les continents habitables. Certains chats domestiques sont retournés à la vie sauvage : ce sont les chats harets.

Dans leur environnement naturel, les chats sauvages s’adaptent a de nombreux habitats : la savane, la forêt et la steppe. Bien que les chats domestiques présentent une grande diversité d’aspects et de couleurs, les chats sauvages sont bruns avec des rayures noirs. Ils mesurent de 50 à 80 centimètres de long, et pèsent de 3 à 6 kilogrammes. La sous-espèce africaine tend à être un peu plus petite et de pelage plus clair.

Par conséquent l’appellation scientifique Felis catus n’est plus d’actualité. L’appellation Felis felis est, quant à elle, complètement erronée et source de fourvoiements qui peuvent être graves.

Les sous-espèces

Felis silvestris silvestris

Le chat sauvage d’Europe habite dans les forêts d’Europe de l’Est, d’Europe centrale et d’Europe de l’Ouest, aussi bien en Écosse qu’en Turquie. Il n’est cependant pas présent, ni en Scandinavie, ni en Islande, ni en Angleterre, ni au Pays de Galles, ni en Irlande. Il est plus grand que le chat d’Afrique ou le chat domestique. Sa fourrure épaisse et sa taille permettent de le distinguer, il ne devrait normalement pas être confondu avec un chat domestique.

Les chats sauvages étaient nombreux en Europe au Pléistocène ; quand la glace a disparu, ils se sont révélés adaptés à une vie dans les forêts denses. Contrairement aux chats domestiques, ils sont en activité pendant la journée.

Les chats sauvages sont extrêmement timides. Ils évitent de s’approcher des humains. Ils vivent en solitaire et tiennent un terroire d’environ 3 km² chacun. Ils sont devenus très rares dans les pays européens. Bien qu’étant des animaux protégés, ils sont encore pris pour cibles par des chasseurs qui les prennent pour des chats domestiques. En Écosse, le croisement avec des chats domestiques est également une menace pour la population de chats sauvages.

Chat sauvage d'Europe

Felis silvestris lybica

Le chat sauvage d’Afrique est réparti sur des déserts et des savanes de l’Afrique et de l’Arabie. Il est beaucoup plus petit que la sous-espèce européenne et a une fourrure plus courte. On pense que l’ancêtre du chat sauvage d’Afrique est le chat domestique, puisqu’il est plus docile que les chats sauvages d’Europe, et en activité la nuit.

Bien que certaines découvertes laissent à penser que la domestication des chats a eu lieu dès 9000-9500 av. J.-C., seule la présence du chat chez les Égyptiens depuis 4000 av. J.-C. a été prouvée indiscutablement. Cependant, une découverte, en 2004, à Shillourokambos (à Chypre) donne la preuve d’un apprivoisement (sinon d’une domestication) du chat sauvage 7500 ans av. J.-C.

Chat sauvage d'Afrique

Felis silvestris catus

Voir chat domestique