Conseils et vidéos sur les chats
  Les principales catégories du forum sur les chats
Alimentation féline
Santé féline
Psychologie féline / Éducation féline
Fiches conseils
Races félines et origines
Exposition et élevage
Chatons de 0 à 4 mois
Chatons de 4 à 10 mois
Chats séniors
 

Problèmes de voisinage avec mon chat

Besoin de conseils sur les chats ? Posez vos questions et nous vous conseillerons

Problèmes de voisinage avec mon chat

par Buxi » Mar 18 Aoû 2015 13:38

Merci pour ta réponse Daeri

Après avoir relu le mail, il y a quelques petites choses dedans qui me gêne car elles pourraient être utilisées contre toi:
- tu dis que le laisser aller sur le pallier le calme et lui fait du bien. Certains pourraient en profiter pour déclarer que ton chat est trop énervé ou qu'il n'est pas heureux. Garde pour toi la raison pour laquelle tu le laisses aller sur le pallier. Ca ne les concerne pas.

Oui j'y ai bien pensé en rédigeant le mail, mais c'est pour cette raison que j'ai précisé qu'il pouvait vivre dans mon appartement, que ce n'était pas un besoin vital pour lui. Mais bon, c'est vrai qu'on pourrait me répondre "oui mais si il a besoin de sortir pour se calmer...".

- ne parle pas des odeurs chez toi, surtout quand tu dis qu'habitant chez toi, tu ne te rend peut-être pas compte de tout. Ils en profiteraient pour dire que ça pue..

J'ai évoqué cela parce que c'était un des arguments de ma voisine du haut. Il est clair qu'il y a peut-être des odeurs chez moi et que je ne m'en aperçois pas, cependant ma fenêtre restant constamment ouverte dès que je suis chez moi (sauf en hivers bien entendu), je doute quand même qu'il y ai des odeurs chez moi.

- je pense qu'il faut éviter de parler des affaires anciennes car on pourrait penser que tu cherches à te venger ou quelque chose du genre.

Oui en fait il m'a fallut du temps pour comprendre tout ce qui se passe entre mes voisins et voisines ainsi que leurs motivations... c'est à dire qu'à un moment j'ai douté de moi, j'ai cru que je ne comprenais pas ce qu'on me disait vu que par exemple ma voisine de palier me disait qu'il n'y avait pas vraiment de soucis et qu'ensuite elle se plaignait comme quoi c'était insupportable. Le voisin et l'autre voisine m'on même mis dans la tête que j'interprétais les choses. Je pense qu'ils et elles se sont bien payés ma tête, ça m'énerve, j'avais besoin de l'exprimer et de faire comprendre à l'agence immobilière qui a reçu des plaintes par téléphone à mon encontre que toute cette histoire a été bidonnée pour me porter préjudice.

Ton email pourrait filtrer et être transféré (ou imprimé) aux voisins qui donc pourraient le lire et le relire à loisir pour trouver des choses sur lesquelles t'attaquer. Tout message écrit devrait rester purement factuel et contenir uniquement des choses que tu dirais à tout le monde.

Oui c'est quelque chose que je redoute aussi, c'est pourquoi je n'ai pas envoyé mon mail.
Et puis finalement de l'avoir écris en d'en parler me fait du bien.

Si j'ai bien compris, une ou plusieurs personnes se sont plaintes à l'agence. Mais l'agence, elle ne t'as rien dit. Je pense que tant que l'agence ne te dit rien, c'est tout simplement qu'elle pense que ces plaintes ne sont pas recevables. Elle ne peut pas empêcher les gens d'aller la voir, par contre elle ne viendra t'embêter que s'ils ont raison. Le fait que tu n'aies reçu aucun papier ni aucun avertissement est déjà une preuve que tu es dans ton bon droit.

Ce n'est pas tout à fait ça... je ne suis pas dans mon droit selon l'agence si je laisse mon chat aller dans les parties communes.
Disons que techniquement et sur le principe, je n'ai pas le droit de laisser mon chat aller dans les parties communes, mais du côté de l'agence, ils sont aussi d'avis que tant que mon chat ne fait pas de bêtises et surtout tant que les voisins sont d'accord, il n'y aurait pas de soucis.
C'est un peu du même ordre que normalement on ne laisse pas son vélo dans le hall mais si les voisins n'y voient pas d'inconvénient et si le proprio du vélo prend soin de ne pas laisser de traces, c'est quelque chose qui est toléré.
Là des personnes se sont plaintes par téléphone, donc l'agence m'a dit, tout en compatissant, que bon... ce n'était pas possible. Cependant l'agence ne m'enverra un courrier que si les plaintes sont écrites.

Mon avis personnel, je me dit que si la ou les personnes mécontentes n'ont rien d'autres à te reprocher, c'est qu'ils cherchent vraiment la petite bête.. Imagine le responsable de l'agence, qui doit traiter l'affaire du chat qui va de temps en temps sur un pallier. A mon avis, ça doit le faire bien sourire à côté des autres problèmes qu'il doit gérer.

Je réitère mon conseil, fais bien attention à rester sur place quand il va sur le pallier. Tu as bien le droit d'y être non ? et ton chat a le droit de te suivre.. Ils peuvent rien te dire. Tu peux même faire semblant de balayer le pallier, ca leur coulera le bec "oh y a encore le chat du jeune du 3ème qui se balade sur le pallier pendant qu'il y fait le ménage". :arrow: ah il fait le ménage tous les jours sur le pallier quel délinquant dites-moi :lol:

Ouais mais je n'ai même plus le coeur à vouloir le laisser aller dans les cages d'escalier, j'ai peur de ce que pourraient lui faire les voisins et voisines, si je ne pense pas qu'ils seraient capable de le taper, je crains qu'ils soient capable de l'attraper (ce serait très facile) et de l'envoyer dehors dans la rue. Et ça je ne veux pas, c'est le meilleur moyen pour qu'il se fasse écraser :(
Je suis partagé, parce que d'un côté je suis énervé et j'aimerais leur faire payer la monnaie de leur pièce, en même temps de faire quelque chose qui ne fasse qu'envenimer les choses.

Deux choses se sont passées ces derniers jours :
Une voisine qui elle est totalement extérieure à ça, qui a été obligée de jeter son paillasson parcequ'un chat avait pissé dessus. J'ai dû lui expliquer plusieurs fois que ce n'était pas mon chat qui avait fait cela du fait que mon chat ne sort plus. Cela veut dire que quelqu'un d'autre laisse son chat sortir, son chat fait des bêtises mais on ne lui dit rien (et ça ne peut pas être un chat de l'extérieur vu que la résidence est tout le temps fermée).
La voisine, celle du haut, celle qui me reprochait de lui "imposer" mon chat, que mon chat pourrait faire des odeurs etc etc, et chez qui j'ai dû aller sonner hier soir ver 1h du mat parcequ'elle avait des amis chez elle et qu'il y avait beaucoup de bruits.
Modifié en dernier par Buxi le Mar 18 Aoû 2015 14:32, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 107
Sujets: 16
Âge: 41
Enregistré le: Mer 16 Juil 2014 20:16
Localisation: Bordeaux
Genre: Homme



Problèmes de voisinage avec mon chat

par Symbiose » Mar 18 Aoû 2015 14:13

Vraiment n'importe quoi ces gens...
Je serai du genre à dire "la prochaine fois j'irai me plaindre à l'agence" :roll: - mais bon, ce n'est peut-être pas à faire.
Tu ne peux pas promener ton chat 30min par jour avec un harnais ? (je ne sais plus si j'avais demandé)

Je me suis plains deux fois des voisins, j'ai laissé un petit mot sur la porte. Celui du haut en lui demandant de ne pas bouger les meubles après 23h mais pour le reste de la journée, je comprends, je fais aussi le ménage. Et celui d'en face pour lui demander de ne pas laisser son chien seul. Il hurlait à la mort jusqu'à +1H du matin, c'était horrible :?
Je trouvais que je râlais beaucoup, mais les tiens surpassent tout !
Avatar de l’utilisateur
Chat pitre
Chat pitre
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 3810
Sujets: 40
Âge: 25
Enregistré le: Dim 2 Nov 2014 14:51
Localisation: 31
Genre: Femme

Problèmes de voisinage avec mon chat

par Buxi » Mar 18 Aoû 2015 14:30

Le harnais j'ai essayé, avant même de le laisser sortir, avant même que les voisins commencent à se plaindre.

Loulou n'a pas aimé du tout, impossible de lui mettre, il se débattait, me mordait très très fort...
J'ai laissé tomber après plusieurs essais, j'ai tenté le collier parce que plus facile à mettre.
Là j'ai réussi à lui mettre mais il n'a pas cessé de vouloir se l'enlever, et puis l'horreur, c'est qu'il s'est retrouvé, en essayant de se l'enlever, avec le collier coincé dans la gueule. Moi qui essayait de lui enlever, lui qui hurlait à la mort, qui paniquait etc...

Du coup ça m'a bien servi de leçon, pas possible de lui laisser quelque chose qui risquerait de le blesser.

Tu sais, quand tu parle des gens, oui les gens ça commence à devenir du grand n'importe quoi !

J'ai lu des discussions sur des forums de droit (je voulais me renseigner justement sur mes droits entant que locataire), et j'ai vu des gens qui trouvent anormal qu'à la campagne par exemple, on laisse son chat en liberté.
Certes il y a des gens qui eux se placent du côté des chats et avancent l'argument de la sécurité, mais du côté de ce que j'ai lu sur ces forums de droit, c'est juste que les gens estiment que le chat est la propriété du maître et que le maître doit savoir tout le temps où est le chat, et que le jardin du voisin est une propriété privée.
Je ne sais pas quoi dire, je suis éberlué ! J'ai vécu à la campagne, mes parents avaient un grand jardin, on avait une petite chatte qui était en liberté et elle n'a jamais posé de problème à personne.
Nous dans notre jardin on a eu des fois des chats, des fois des poules, la seule chose qui nous a embêté c'était les chiens errant (très peu cependant) juste pour un problème de sécurité. Et si il s'avérait que le chien était gentil ça posait du coup un peu moins de problème.
Mais quoi ? On va porter plainte contre les oiseaux qui font leur nid dans le jardin au prétexte de violation de propriété privée ???

Vraiment je trouve que ça devient du grand n'importe quoi. Les gens sont de plus en plus crispés sur leurs droits, leur propriété, les interdictions etc... Et puis pour la petite parenthèse, moi quand j'étais gamin et qu'un matou se pointait dans le jardin, bah j'étais content, je l'appelais et si il venait chercher des câlins j'étais super content. Alors ça, ça vaut bien une petite entorse au droit à la propriété. Au même titre que j'étais content de savoir que des voisines profitaient de la présence de mon chat pour lui faire des câlins. Au moins il voyait du monde, c'est un chat qui aime le contact.

Bref, on va tous finir à se construire des murs de quatre mètres de haut tout autour de nous...
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 107
Sujets: 16
Âge: 41
Enregistré le: Mer 16 Juil 2014 20:16
Localisation: Bordeaux
Genre: Homme

Problèmes de voisinage avec mon chat

par Adoplouff » Mar 18 Aoû 2015 16:18

Salut,

J'ai envie de te dire que les voisins, c'est souvent (pas tout le temps), une contrainte à coté de laquelle il faut bien vivre si on n'a pas d'autre choix.
Mais on est toujours le voisin d'un autre dans ces conditions.

Je pense que de toute façon tu es en faute et ton chat, n'a pas à se balader seul dans les parties communes.
Même s'il ne fait rien de mal ou quoi que ce soit, et je comprends bien ta déception de ne pas pouvoir lui offrir ce moment de gambades...

Des vieux aigris tes voisins...
Mais il n'en reste pas moins qu'ils sont dans leur droit.

Imagine une situation contradictoire qui peut se présenter du coup. Un de tes voisin décide de laisser vagabonder son pitbull dans les parties communes en même temps que ton chat...
Ca peut faire du vilain et finalement il peut avoir les mêmes arguments que toi... propre, pas nuisible, il n'attaque pas les humains, ne perd pas ses poils... mais... il risque avaler ton chat tout cru...
L'argument du danger de l'animal ne tient pas car si ce même voisin, n'a pas un pitbull mais une petite souris de compagnie qu'il décide laisser gambader dans ces même parties communes, ce sera ton chat le danger pour son animal...

Bref, les parties communes ne t'appartiennent pas. Libre à toi de toi aussi mettre ton grain de sel pour les débordements de tes voisins (vélo, meubles, etc...) puisqu'ils sont "mauvais" et "intolérants"...

Pour les odeurs venant de chez toi, etc... tant qu'ils ne se déplacent pas vers toi ou ne tentent pas de discussion, je me permettrai bien autre chose que des pâtes au beurre. Si tu en es là... il faut déménager absolument et vite car ce n'est pas une vie, ni un bon appart (bien isolé...).

Et mon conseil, si tu as tant de souci avec ces histoires de chats, mon premier réflexe serait de ne surtout plus le faire sortir car il risque se prendre quelques coups de pied ou autres gestes mal intentionnés de la part de ces hypocrites aigris.
Malheureusement... entre ça et déménager, je ne vois pas beaucoup de solution pour toi...

A plus.

PS : A propos de cette histoire de considération de l'animal de compagnie en tant que meuble ou être doté d'une sensibilité, je trouve cette formulation purement réthorique et ne changera rien d'autre que le verni ou la surface de traitement des animaux. Avant cela, la maltraitance était déjà punie (en théorie ). Mais tant que ces petites bêtes peuvent être vendues à tous prix, selon les lois typique des marchés et au plus offrant... On se rend compte que les termes ont changé mais la réalité reste la même... Comme des biens ou meubles (qu'on vend, qu'on achète et qu'on possède et qu'on est libre d'en faire ce qu'il nous plait).
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 127
Sujets: 5
Âge: 41
Enregistré le: Sam 4 Juil 2015 13:33
Genre: Homme

Problèmes de voisinage avec mon chat

par Daeri » Mar 18 Aoû 2015 16:57

Merci pour les détails. Effectivement, dans cette situation, il vaut mieux ne plus le laisser sortir. Je m'étais dit que peut-être ton pallier était du type "fermé", avec une porte pour accéder à l'escalier comme j'ai déjà vu et dans ce cas-là, c'est plus simple.

Pour la pisse sur le paillasson, sans vouloir dire que la personne ment forcément, souvent dans ces situations il y a une surenchère. Je l'ai bien vu dans mon immeuble avec un voisin qui m'accusait de trucs impossibles :twisted: Et puis il y a ceux qui exagèrent tout de suite, à transformer quelqu'un en délinquant. Autre exemple, j'ai entendu des choses comme "il tenait une bière dans la main, il était alcoolisé (note : sans dire "bourré" ca le suggère fortement..), pas de ma faute s'il noit ses problèmes dans l'alcool et sa femme le quitte. Après recherche, il buvait juste une bière comme ça, sa femme l'avait pas du tout quitté, elle était juste en déplacement -_- Mais bon, il suffit d'insinuer ci ou ça et les gens s'enflamment sans vérifier.

Dans ton cas, si on parle de pipi sur un paillasson, on parlera de ton chat après et les gens feront le lien, et tu est accusé sans pouvoir te défendre, toutes les explications sonnent comme des excuses.. Le seul moyen, c'est presque de demander que jour c'était, ah ce jour-là je l'avais emmené chez le véto ou chez ma mère, et là l'explication est solide, sinon les gens continueront de penser le contraire.

Peut-être essayer de te faire oublier quelques temps sur le sujet.
Image
Avatar de l’utilisateur
MODÉRATEUR
MODÉRATEUR
Chat savant
Chat savant
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 23399
Sujets: 81
Âge: 41
Enregistré le: Mar 20 Sep 2011 18:24
Localisation: Brest
Genre: Homme

Problèmes de voisinage avec mon chat

par Buxi » Mar 18 Aoû 2015 17:21

Merci pour vos derniers messages.

Adoplouf :

Des vieux aigris tes voisins...
Mais il n'en reste pas moins qu'ils sont dans leur droit.

Oui ça c'est clair malheureusement :(

Imagine une situation contradictoire qui peut se présenter du coup. Un de tes voisin décide de laisser vagabonder son pitbull dans les parties communes en même temps que ton chat...
Ca peut faire du vilain et finalement il peut avoir les mêmes arguments que toi... propre, pas nuisible, il n'attaque pas les humains, ne perd pas ses poils... mais... il risque avaler ton chat tout cru...
L'argument du danger de l'animal ne tient pas car si ce même voisin, n'a pas un pitbull mais une petite souris de compagnie qu'il décide laisser gambader dans ces même parties communes, ce sera ton chat le danger pour son animal...

Mais dans l'état actuel des choses aucun voisin n'a de chien.
Je pense qu'il y a des arrangements possibles, par exemple s'entendre sur les moments où chacun peut laisser un peu de liberté à son compagnon et faire en sorte qu'ils ne se croisent pas de ce fait. Et si aucun arrangement n'est possible, par exemple du fait que tous les voisins ont des animaux, dans ce cas on s'en tient strictement au règlement. Mais entant que voisins il me semble sain de pouvoir discuter et trouver des arrangements, parce que là clairement mon chat ne pouvait rencontrer ni chien ni rat, ni souris, et que la seule raison pour laquelle mes voisins ont refusé le moindre arrangement c'était juste pour m'emmerder...

Bref, les parties communes ne t'appartiennent pas. Libre à toi de toi aussi mettre ton grain de sel pour les débordements de tes voisins (vélo, meubles, etc...) puisqu'ils sont "mauvais" et "intolérants"...

Honnêtement je ne sais pas si je le ferais, parce que si c'est pour faire encore dégénérer la situation... non merci !

Pour les odeurs venant de chez toi, etc... tant qu'ils ne se déplacent pas vers toi ou ne tentent pas de discussion, je me permettrai bien autre chose que des pâtes au beurre. Si tu en es là... il faut déménager absolument et vite car ce n'est pas une vie, ni un bon appart (bien isolé...).

Ouais bah depuis deux jours j'ai recommencé à cuisiner, hier soir c'était tarte au thon avec un fond de tarte à la moutarde et avec du gruyère et de la mozzarella dessus... MIAMM !

Et mon conseil, si tu as tant de souci avec ces histoires de chats, mon premier réflexe serait de ne surtout plus le faire sortir car il risque se prendre quelques coups de pied ou autres gestes mal intentionnés de la part de ces hypocrites aigris.
Malheureusement... entre ça et déménager, je ne vois pas beaucoup de solution pour toi...

Oui c'est ce que je fais car effectivement c'est aussi ce que je crains...

PS : A propos de cette histoire de considération de l'animal de compagnie en tant que meuble ou être doté d'une sensibilité, je trouve cette formulation purement réthorique et ne changera rien d'autre que le verni ou la surface de traitement des animaux. Avant cela, la maltraitance était déjà punie (en théorie ). Mais tant que ces petites bêtes peuvent être vendues à tous prix, selon les lois typique des marchés et au plus offrant... On se rend compte que les termes ont changé mais la réalité reste la même... Comme des biens ou meubles (qu'on vend, qu'on achète et qu'on possède et qu'on est libre d'en faire ce qu'il nous plait).

C'est comme quand je vais en animalerie chercher des croquettes, de la litière ou trouver un jouet pour Loulou, je passe des fois devant les vitrines où attendent les chiots et les chatons... je me dis à chaque fois que c'est étrange d'acheter des animaux comme si c'était des biens de consommation. A la SPA il y a plein d'animaux qui sont en attente de trouver des foyers.
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 107
Sujets: 16
Âge: 41
Enregistré le: Mer 16 Juil 2014 20:16
Localisation: Bordeaux
Genre: Homme


Précédente




  • Sujets Similaires
Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 28 invités