Comparateur assurance santé animaux gratuit Wanimo Zooplus


Conseils et vidéos sur les chats
  Les principales catégories du forum sur les chats
 

PIF et coronavirus du chat

Votre chat a un problème de santé ? Vous cherchez des pistes, témoignages ou conseils ? N'hésitez pas à nous en parler

PIF et coronavirus

par katerine666 » Lun 22 Avr 2013 20:06

j'ai déjà eu par le passé des chats de gouttières en grand nombre (6 + des chatons de temps à autres)... j'ai déjà eu des chatons en provenance de chatterie avec 30 chats dans le même espace, confinés en appartement. Rien, pas de problèmes à l'arrivée. J'ai même eu ma siamoise, toujours il y a 15 ans, qui non vaccinée circulait dans un jardinet qui servait de rendez-vous aux chats de l'immeuble et elle n'a jamais développé le moindre éternuement ou pondu une diarrhée.

C'est sur cette base que j'ai démarré mon élevage en imaginant que mes futurs chats seraient comme ce que j'ai connu. Nada, ils ont tous leurs problèmes et j'ai dû leur faire pâtir des quarantaines pour assainir tout ça.

J'entends souvent ce discours que les éleveurs précautionneux sont les plus dangereux alors que ça serait aux autres éleveurs de commencer par faire attention à ce qu'ils font et ne pas instaurer la norme de la maladie comme un nouvel état de "santé" et de "résistance". C'est faux, d'autant que la plupart de ces éleveurs se "débarrassent" de leur reproducteurs et ne les voient pas vieillir, s'affaiblir.
L'espérance de vie du siamois a diminué et la plupart des chats sont sujets à des infections chroniques.
Ce n'est pas parce qu'on en meurt pas que la qualité de vie est là et qu'on parle de résistance.
En tout cas j'ai mon opinion là dessus et s'il faut que j'arrête l'élevage parce qu'un chat qui a le corona, le calicivirus, des diarrhées pour X raisons, des allergies, c'est normal, c'est la vie hors de la bulle, ben c'est clair que ça ne m'intéresse pas.

Il faut savoir qu'on a voulut me refourguer un tas de chatons contaminés sous prétexte qu'ils seraient ensuite plus forts. Qu'avoir des gingivo-stomatites, ça n'était pas grave et j'en passe, que c'était le monde animal d'aujourd'hui. Pas le mien.
Je pense plutôt qu'on court circuite l'immunité du chaton en lui faisant désormais attraper trop de charges virales diverses trop jeune.
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 93
Sujets: 3
Enregistré le: Sam 20 Avr 2013 22:09
Genre: Femme


Publicité

PIF et coronavirus

par Moune14 » Lun 22 Avr 2013 20:56

Désolée mais quand je vois des éleveurs dire qu'ils ne vont jamais en expo par peur des maladies, que tous les visiteurs qui viennent chez eux ont des sur-chaussures, des masques et se désinfectent les mains et les bras, que toutes les portées sont mises en quarantaine strict jusqu'au premier vaccin, que toutes les litières sont javellisées tous les jours, que rien ne franchit le pas de leur porte (même un jouet neuf) sans avoir été stérilisé, là oui, clairement, je me dis "quel désastre!"
Avec ce genre de comportement, on fonce droit dans le mur, on vend des chatons sans aucune immunité, et le jour où un virus rentrera dans l'élevage ce sera l'hécatombe!

J'ai 5 chats, 3 sacrés de birmanie issus de mon élevage qui n'ont jamais été malades, jamais! 1 gouttière qui n'a jamais été malade, elle vient seulement de déclencher une IRC à 20 ANS, 20 ans sans maladie, peu de gens peuvent s'en vanter.
Et enfin, 1 Maine Coon. Pas né chez moi, sujet à tous les problèmes de la terre, avec un abonnement chez le véto... Oh un superbe chat, magnifique, il raffle tout en expo, et c'est le plus gentil de la Terre. Mais clairement, avec une immunité nulle. Si ce chat était né chez moi, il n'aurait jamais reproduit. Mais si ce chat était né chez moi, moi qui ne suis pas maniaque, moi qui ne stérilise pas tout ce qui franchit le pas de ma porte, moi qui même en élevant ait une vie normale (avec des va-et-viens, des visiteurs, et qui n'enlèvent pas leurs chaussures oh mon Dieu!) et bien peut-être qu'il aurait eu une meilleure immunité.
Avatar de l’utilisateur
Chaton
Chaton
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 997
Sujets: 10
Âge: 30
Enregistré le: Dim 2 Sep 2012 20:47
Localisation: Antony
Genre: Femme

PIF et coronavirus

par katerine666 » Lun 22 Avr 2013 21:24

Je n'en suis pas là, à faire mettre des surchausses.
Cependant je me refuse à aller en expo en effet pour avoir vu des hécatombes et de nombreux élevages se stopper.
Le même plumeau agité au dessus de tous les nez, c'est pas mon truc.
Il suffit d'un chat qui ramène une "bouse" et que vous en ayez 3 ou 10, ça peut dégénérer. Introduisez donc du giardia dans votre belle demeure de chats sains et résistants et vous verrez l'impossible se produire : giardia à vie avec re contamination permanente, traitements sur traitements qui fouteront en l'air la flore intestinale à rebâtir. Bon, cela ne s’attrape pas en expo certes.
Prenons l'herpès, un chat adulte sain ne va certainement pas en mourir, par contre il sera porteur et excréteur à vie ponctuellement et lors de la gestation d'une de vos femelles, il pourra causer des dégâts.

Les chats issus de votre propre élevage ne sont pas à risque puisqu'ils proviennent du lieu même. Moi qui débute, j'ai 5 chats qui viennent de tous horizons, l'étranger surtout avec des souches virales inconnues en France. Le calicivirus russe n'est pas le même que celui que nos chats français connaissent (il y a 22 souches de calicivirus et seulement 4 ou 5 dont le vaccin protège). Je dois faire très attention lors de l'introduction des reproducteurs.

Vous parlez d'une chatte de 20 ans sans antécédent de maladie, c'est bien ce dont je vous parle, et si, autrefois les chats vivant tranquillement jusqu'à 15-20 ans sans maladie notable étaient fréquents. Je vous ai moi même cité le cas de mes siamois type moderne (pourtant soit disant fragile) qui ont vécu 14 ans dont 12 ans sans plus voir un véto.
je ne peux pas dire ça de mes nouveaux chatons et jeunes adultes. Et je n'ai pas envie de vendre des chatons malingres, de taille réduite. Vous ne connaissez pas la nouvelle ? les chats siamois se décomposent en deux tailles : à peu près normale et taille réduite !!
Quand en expo, une éleveuse a voulut me montrer fièrement son mâle étalon pour me montrer à quel point il était grand, je n'ai pas compris. Ma femelle de 14 ans l'était encore davantage. Puis j 'ai compris, la taille de la race a diminué.
C'est pourquoi je suis allée chercher une lignée solide en Russie et j'ai un siamois de 5,5 kg (poids autorisé maxi en expo, 5 kg).

Mais j'entends le même discours en médecine humaine avec les gamins d'aujourd'hui. Ce n'est pas parce qu'enfant vous n'avez pas choppé des bouses, ni vécu en crêche que vous serez un adulte faible. Je suis résistante à l'herpès, varicelle que je n'ai jamais réussi à contracter.
L'immunité c'est beaucoup plus complexe qu'une histoire de désinfection outrancière qui fait vivre dans une bulle.
L'immunité est gérée entre autre par les cellules intestinales, il est d'abord important de s'assurer de la santé de cette zone.

On m'a vendu une siamoise atteinte de tri trichomonase foetus, elle est faible en tout, sa croissance s'est vite arrêtée, adulte elle a la taille d'un chaton de 5 mois. Évidemment elle n'est plus dans mon programme de reproduction, je la garde en chatte de compagnie, elle me fait des gingivo stomatite à répétition et autres bizarreries.
Elle a été vaccinée normalement, elle n'a pas vécu dans une bulle mais elle a eu un mauvais départ dans la vie à cause d'un protozoaire qui a scellé son destin.
Je n'ai pas envie de ne pas me soucier de certaines pathologies qui altèrent l'existence d'un chat.
Libre à vous de le faire mais ne lancez pas la pierre à ceux qui veulent contrôler ce qui rentre dans leur élevage, qu'il y ait 3 ou 20 chats n'y change rien quand une saloperie rentre.

Souvent les éleveurs qui établissent une quarantaine avant le 1er vaccin savent ce dont leur élevage est porteur et contrôle ainsi la charge virale en évitant d'en rajouter car le chaton passe une phase de vulnérabilité au moment où il perd l'immunité liée aux anticorps maternels alors même que la chatterie n'est pas exempte de virus.
Enfin, il faut savoir que la nature est bien faite et que si l'on expose pas un chaton a une aberration, il possède l'immunité nécessaire pour se sortir d'affaire sans avoir besoin au départ de choper toutes les saloperies pour prouver sa résistance.

Sur ce débat là, de toute façon on ne se comprendra pas.
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 93
Sujets: 3
Enregistré le: Sam 20 Avr 2013 22:09
Genre: Femme

Re: PIF et coronavirus

par Dreamy95 » Sam 27 Avr 2013 16:19

titoune a écrit:Yacapu, le test prise de sang n'est pas le plus précis, de plus aucun test ne peut te dire si la PIF se développera.... plus de 80 % des chats sont positifs au test, de plus il faudrait en faire un par mois (analyse avec écouvillon ou sur selles, les plus fiables) durant 6 mois, car un chat peut être positif un mois et "se négativer"... ou l'inverse être négatif un ou 2 mois et avoir un taux positif le 3 ème... Les véto savent cela, et je suis scotché d'entendre dire qu'un véto propose l'euthanasie lors d'un test positif..... de nos jours. Cela s'est fait malheureusement mais il y a près de 15 / 20 ans...


Euh PAKO : un véto confondrait une simple infection urinaire et une PIF ???
c'est tout de même exagéré, faut pas les prendre non plus pour des imbéciles !


Bonjour,

Je viens rapporter mon expérience avec la PIF.
J'ai acheté un chaton du Bengale en élévage (sérieux) et il a développé une PIF humide à huit mois.
Pas de doute, il avait un liquide orange dans l'abdomen, la cavité buccale blanche, un petit bidon et n'était plus aussi vif qu'avant.
Le véto me l'a laissé tant qu'il mangeait et se déplaçait seul...jusqu'au jour où ses muscles ont eu raison de ses déplacements et qu'il ne tenait plus sur ses pattes... J'ai du l'endormir.

Pour reprendre un nouveau chat, l'éleveuse a laissé un an et des poussières passer et m'a recommandé de l'anios DDSH pour les meubles et du Surfanios pour les sols.

Je dois lui reprendre un chat âgée de deux ans (accord avec elle lors du décès de Gucci) le 21 mai mais je reste inquiète pour la présence du virus. Il y a 18 mois que Gucci ne sera plus là à la venue de Dreamy. J'ai jeté les affaires de Gucci il y a 5 mois, j'espère que c'est suffisant.

Voilà ^^ :bye:
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 5
Sujets: 2
Enregistré le: Sam 27 Avr 2013 16:04
Localisation: Paris
Genre: Femme

PIF et coronavirus

par katerine666 » Sam 27 Avr 2013 16:40

D'autres te confirmeront, je ne suis pas experte en PIF et corona mais :

- la forme mutée en PIF n'est plus excrétée, c'est le corona qui est excrété dans les selles (et au tout début de la contamination dans les urines et la salive).
- le coronavirus touche actuellement près de 70% du cheptel félin et à 99% les chats d'élevage aussi sérieux soient-ils.
Le nouveau chat que tu vas acquérir va très probablement être porteur du corona à moins de s'etre négativisé entre temps avec l'âge. Il aura une souche virale corona semblable au précédent s'il vient du même élevage.
- la PIF se déclenche pour de multiples raisons et parfois mystérieuses, il y a des lignées génétiquement sensibles au corona. Il aurait fallut que tu choisisses un chaton qui ne soit pas de même lignée par sécurité (c'est juste un avis hein)
- Passer un certain âge et temps de contamination, un chat coronavirus positif n'a plus de risque de mutation, sauf à l'introduction d'un autre chat avec une autre souche virale de corona et qu'il est recontaminé, mais là encore la probabilité est moindre.
- la mutation corona vers la PIF affecterait certains propriétaires plus que d'autres. Il est dit qu'après 3 PIF déclarées en peu de temps dans un lieu donné, le propriétaire devrait revoir son comportement. Le stress environnemental, des vaccins fait violemment dans la peur, une castration ou anesthésie en très bas âge etc, pourraient être des facteurs déclenchant.

Le typhus qui est un virus bien plus résistant que le corona affecte durant 6 mois les lieux NON désinfectés.
Le coronavirus pourrait vivre jusqu'à 7 mois sur des selles contaminées.
Normalement au bout de 18 mois tu n'as plus de corona chez toi, même si les affaires de Gucci ont été jetés seulement y a 5 mois car le délai court au dernier jour de son départ donc 18 mois si j'ai bien compris.

Tu peux demander un test sur selles par PCR à l'éleveuse pour connaitre déjà son statut vis à vis du corona.
Un test positif ne voudra que dire qu'il est porteur (chronique vraisemblablement à cet âge) et excréteur, rien de plus. Un test négatif, qu'il est PEUT ETRE ENCORE porteur mais pas excréteur.
Des chats porteurs sains ont été vu avec des espérances de vie similaires aux autres.
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 93
Sujets: 3
Enregistré le: Sam 20 Avr 2013 22:09
Genre: Femme

PIF et coronavirus

par heiko » Mer 4 Sep 2013 11:31

Bonjour,

j'ai énormément besoin de vos conseils. Mon petit Heiko âgé de 10 mois a été diagnostiqué pif hier. Je vous assure j'ai l'impression de mettre pris un immeuble sur la tête :cry:
On l'a emmené chez le véto suite à plusieurs symptômes mardi dernier. Le véto après occultation nous a dit qu'il avait 40 de fièvre. Il était léthargique à cause de ça avec un peu de diarrhée et présence de sang dedans.
Jeudi on l'a remmené à la demande du véto pour vérifier sa fièvre. Elle avait bien baissé. Après plus rien mais je voyais qu'il y a avait quand même quelque chose. Il était un peu actif qu'avant mais je l'ai mis sur le compte de son épisode viral. Dans la nuit de lundi, il nous a fait des convulsions donc véto de garde. Température normale mais il a remarqué un petit érictère avec un léger souffle au coeur. Il nous suggéré une pif à voir avec une prise de sang. mardi, on va chez notre véto pour faire un prise de sang et vérifier son état. Les analyses montrent bien qu'il y a quelque chose. Taux de protéine plus élevées, taux A/G pas bon, une très légère anémie ( pas inquiétante non plus).
On a demandé un test glycoproteine. On aura les résultats demain.
Hier, j'étais complètement abattu après cette horrible nouvelle. Là, je me suis dis que j'allais faire des recherches quand même.
Je suis allée sur le site de la véto écossaise pour avoir plus d'infos.

Je ne peux pas le laisser comme ça, à attendre c'est affreux !

Ce qui me chiffonne, c'est le fait qu'il ait développé des problèmes cardiaques en quelques jours, ça me semble étrange en sachant que ce n'est pas un symptôme de la pif !
Surtout, que les 2 fois où on est allé consulter la semaine avant pour sa fièvre, il n'y avait rien !!

En gros les symptômes: fièvre ( mais plus pour le moment), légères diarrhée avec un peu de sang (il n'en a jamais fait avant), léthargie la semaine dernière ( hier ça allait, aujourd'hui il est un peu fatigué. bon une journée en observation chez le véto ça fatigue aussi), convulsions ( une fois pour le moment) et un léger souffle au coeur.

Je ne sais plus trop quoi faire là.

Un autre avis chez un véto ? Sur le site j'ai vu qu'on pouvait faire un test pour les anticorps au FCoV ?
Je me dis que si c'est pas ça, je peux pas le laisser comme ça !
Si ça se trouve ça peut se soigner !

merci beaucoup d'avoir lu mon chapitre :wink:
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 120
Sujets: 14
Enregistré le: Ven 15 Mar 2013 13:48
Localisation: strasbourg
Genre: Femme

PIF et coronavirus

par Moune14 » Mer 4 Sep 2013 16:37

Il faut faire une électrophérèse et la comparer aux chiffres suivants.

Pour diagnostiquer la PIF, il faut au minimum les quatre facteurs suivants :
- un titrage d'anticorps au coronavirus égal ou supérieur à 1280;
- un rapport d'albumine/globuline inférieur à 0,4;
- une valeur d'alpha1 supérieure à 15g/l;
- une anémie caractérisée par un taux d'hématocrite égal ou inférieur à 30 %.

Si un seul de ces facteurs ne correspond pas, la PIF est totalement écartée et il FAUT chercher ailleurs, ne laisse surtout pas ton véto resté bloqué dans sa piste de la PIF car de toute façon comme la pif est incurable ça ne sert à rien de s'acharner dans ce diagnostic, autant tenter d'autres pistes!
Avatar de l’utilisateur
Chaton
Chaton
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 997
Sujets: 10
Âge: 30
Enregistré le: Dim 2 Sep 2012 20:47
Localisation: Antony
Genre: Femme

PIF et coronavirus

par heiko » Mer 4 Sep 2013 16:56

Merci Moune pour ces valeurs qui peuvent m'aider :D

Il a une très légère anémie mais je crois pas inférieur ou égal 30%.
Je vais faire le test des anticorps aussi mais j'ai peur de manquer de temps.

Dis moi est-ce que le fait qu'il ai un souffle au coeur peut être causé par la pif ?
Ça me semble bizarre quand même de tous ce que j'ai pu lire sur ça, j'ai pas vu ce symptôme !
Les vétos chez qui je vais l'on plus ou moins écarté comme symptôme d'après ce que j'en ai compris.
Ils l'ont mis comme un truc indépendant.

Il a aussi le foie légèrement gros mais en restant tout à fait dans la normal. On va dire la normal haute.

J'ai trop peur de perdre mon loulou et d'avoir rien fait !!!
de pas avoir assez de temps ou de gagner du temps pour savoir ce qu'il a !
je suis perdue et terrifiée !
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 120
Sujets: 14
Enregistré le: Ven 15 Mar 2013 13:48
Localisation: strasbourg
Genre: Femme

PIF et coronavirus

par Moune14 » Jeu 5 Sep 2013 00:29

Si tu as certains des chiffres que je t'ai donnés, vois s'il y en a au moins un qui ne colle pas. Si c'est le cas, OUBLIE la pif et va voir un véto en refaisant la liste des symptômes, sans parler de pif.
Avatar de l’utilisateur
Chaton
Chaton
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 997
Sujets: 10
Âge: 30
Enregistré le: Dim 2 Sep 2012 20:47
Localisation: Antony
Genre: Femme

PIF et coronavirus

par heiko » Jeu 5 Sep 2013 11:37

Je dois retourner chez le véto aujourd'hui car il ne va pas aux selles depuis mardi.
Je vais discuter avec lui pour voir ce qu'il pense.
On attend aussi le résultat du test coronavirus qui devrait arriver aujourd'hui au plus tard demain matin.

J'attends avec impatience ces résultats !
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 120
Sujets: 14
Enregistré le: Ven 15 Mar 2013 13:48
Localisation: strasbourg
Genre: Femme

PIF et coronavirus

par toubinet » Lun 14 Avr 2014 15:17

Bonjour,

c'est mon premier message sur le forum après celui de présentation.
Nous venons de perdre l'un de nos deux chats la semaine dernière. Penny (5 ans et demi) nous a quitté en dix jours après un diagnostic de PIF sèche. Aucun signe avant coureur ne nous a alerté sur sa maladie lors des derniers mois.
Je l'ai emmenée il y a donc 10 jours pour une uvéite et une légère perte de poids. L'examen de la vétérinaire a également révélé des kystes au niveau d'un rein. Ce constat a été confirmé par un analyse sanguine et une PCR.
Malgré un traitement à la Prednisolone, vitamines, amour ... et un regain de forme et d’appétit pendant 3-4 jours, Penny a rechuté lourdement lundi et nous avons décidé de l'endormir mardi après-midi.
Tout ça pour vous dire quoi ...
Et bien que l'annonce de sa maladie m'a beaucoup remué les méninges et j'ai fait beaucoup de recherches pour comprendre cette maladie et voir ce qui se faisait pour la traiter ou à défaut améliorer le confort de vie du chat. Mes recherches m'ont poussé vers les USA où le Dr Legendre, vétérinaire à l'université du Tennessee, a testé avec pas mal de succès un médicament sur trois chats atteints avec certitude de PIF sèche. Les résultats du Vetimmune (Polyprenyl Immunostimulant) ont été très satisfaisants. Les espérances de vie en bonne santé des chats ont été prolongées et l'un d'eux est toujours vivants après le démarrage des essais en 2009.
J'ai donc voulu creuser un peu plus et vérifier la véracité de cette étude. Je me suis donc baladé sur plusieurs forums américains d'amoureux des chats et j'ai pu constater que de nombreux témoignages de maîtres vont dans le même sens.
J'en ai parlé à ma vétérinaire pour tester le médicament sur Penny. Elle a tout de suite accepté mais m'a exposé les difficultés d'introduire un nouveau médicament en France. Après avoir fait les demandes auprès de l'Agence Nationale des Médicaments Vétérinaires, elle a eu la confirmation d'un délai de 45 à 90j pour une Autorisation de Mise sur le Marché. En parallèle j'ai tenté de me procurer le médicament auprès de vétérinaires suisses et luxembourgeois (l'accord des autorités peut être obtenu beaucoup plus vite ; en moins d'une semaine) qui ont tout naturellement refusé de me le fournir devant le risque de perdre leur emploi ...

Je suis donc très triste d'avoir perdu ma petite Penny mais aussi très frustré de n'avoir pas pu essayer ce médicament.
C'est pourquoi je tenais à poster ce message !! Si de nombreux malheureux propriétaires de chats atteints d'une PIF sèche se manifestent auprès de l'ANMV, via et avec accord de leur vétérinaire, peut être les choses bougeront et ce médicament pourra être proposé en France. Je ne veux surtout pas donner de l'espoir et des illusions, je pense juste que des choses méritent d'être tentées dans certaines situations et qu'il est regrettable de pas pouvoir les réaliser à cause de lourdeurs administratives.
Voici le lien de l'étude réalisé par le Dr Legendre (je l'avais imprimé pour la présenter à ma vétérinaire afin qu'elle ne me prenne pas pour un utopiste ...)
http://www.vet.utk.edu/research/fip/FIPpolyprenyl.pdf
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 2
Sujets: 1
Enregistré le: Ven 11 Avr 2014 15:10
Genre: Non spécifié

PIF et coronavirus

par loulette » Jeu 18 Sep 2014 16:03

Bonjour
Hélas, nous avons aussi perdu notre chaton de la PIF, cela fait 1 semaine aujourd'hui. Il allait avoir 5 mois.
j'ignorais l'existence de ce virus jusqu'à ce que j'apprenne que mon chat en était atteint et qu'il était condamné.
Nous avons pu le garder auprès de nous deux semaines de plus en assez bonne condition grâce aux antibios et corticoïdes & il gardait un bon appétit. Et puis jeudi dernier, son état a empiré en l'espace d'une journée et nous avons dû l'emmener au soir chez le véto pour l'endormir. Nous sommes restés près de lui jusqu'à ce que son cœur s'arrête après la deuxième injection. Il a gardé sa patte refermée autour de nos doigts. Du haut de ses quatre mois, notre petit cœur tendre et vaillant n'a pas cessé de se battre au cours de ces deux dernières semaines de vie. J'en pleurs chaque soir car il est encore tellement présent dans l'appartement et nous l'aimerons toujours. Il a profondément marqué notre vie en si peu de temps.

Nous avons deux autres chats (15 mois et 4 ans) qui ont sûrement été contaminés. On tremble de les voir un jour développer ce virus. D'après le véto, le risque n'est pas élevé mais de savoir qu'il existe ....
Moi qui n aimais pas les chats avant. Comment ai-je pu vivre une partie de ma vie sans eux?
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 56
Sujets: 3
Enregistré le: Jeu 18 Sep 2014 14:28
Genre: Non spécifié

PIF et coronavirus

par Mamiecat » Jeu 18 Sep 2014 17:01

Je comprends ta peine, et je compatis à ta douleur. C'est terrible de voir partir un minou, et encore plus quand il s'agit d'un chaton. Pour tes autres chats veille à ce qu'ils soient avec un bon état général, et évite-leur le stress. Courage !
Sauver/Protéger/Aimer
Avatar de l’utilisateur
Chat Blabla
Chat Blabla
Chat savant
Chat savant
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 18320
Sujets: 331
Enregistré le: Mar 17 Juin 2014 08:55
Localisation: Région Centre
Genre: Femme

PIF et coronavirus

par Titounette » Mar 21 Oct 2014 14:06

les personnes qui rentrent chez moi je ne sais pas s'ils ont visité 5 ou 6 chatteries avant lol ils passent sur une serpillière trempée au sanythol en franchissant l'entrée ils ne voient les chatons qu'une fois ceux ci entièrement vaccinés rappels inclus et les personnes se désinfectent les mains avant de toucher mes chats, mes chatons ne sortent de la nurserie qu'une fois vaccinés, si une personne me tél en souhaitant adopter un chaton chez moi et si dans la conversation j'apprends qu'elle a perdu un chat de maladie pif ou autre et que c'est récent elle ne rentre pas chez moi je prétexte qu'il faut qu"elle prenne le temps de faire son deuil au moins 5 mois et qu'elle jette tout ce qui appartenait à son chat précédant si dcd de maladies infectieuses, je ne fais pas d'expositions à cause du risque sanitaire et du stress engendré pour les chats et je n'aime pas la foule plus de 3 h d'affilées lol en toute sincérité, j'ai 30 chats chez moi deux interdits de vaccins suite allergie grave donc je ne vais pas introduire chez moi de maladies, ma véto me prends sur rdv en fin de matinée ou fin de journée je n'attends pas en salle d'attente, on ne garde pas ses chaussures à la maison pour la famille chaussons par contre je ne désinfecte pas tous les jours le sol, pour l'instant jamais eu de gros pépins un rhume ou deux maxi vite soignés, j'ai donc chez moi ce que l'on nomme de la crasse propre aucun chat ou autre animal de l'extérieur ne rentrent chez moi j'ai enfin deux nurseries et une pièce de quarantaine par nécessité , c'est une expérience de 3 ans et demi mais beaucoup de chats et je sectorise un minimum, mâles séparés des femelles et petits séparés des grands sauf la maman c'est un minimum......je fais ce que je peux pour l'instant cela marche je précise la maison est très grande donc pas confinés dans 20 m carrés merci! je précise j'ai un grand nombre de chats stérilisés ou sous implant et ne fais que 3 ou 4 portées par an
Désolé pour la perte de vos chats par la pif c'est un sale truc penser à tout jeter après un tel fléau sinon vos autres animaux risquent d'être contaminés!
Avatar de l’utilisateur
Chat mau
Chat mau
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 2802
Sujets: 107
Enregistré le: Lun 4 Aoû 2008 15:58
Genre: Femme

PIF et coronavirus

par loulette » Lun 27 Oct 2014 22:35

Je comprends vos précautions. Si seulement j avais eu connaissance de cette saleté de maladie avant.... Pour l instant mes deux autres chats vont bien Dieu merci. C est un fléau et un vrai malheur pour tous ceux qui ont eu leur chat atteint de cette saloperie.
Moi qui n aimais pas les chats avant. Comment ai-je pu vivre une partie de ma vie sans eux?
Avatar de l’utilisateur
Nombre d'années sur le forum:
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Messages: 56
Sujets: 3
Enregistré le: Jeu 18 Sep 2014 14:28
Genre: Non spécifié

PrécédenteSuivante





Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 42 invités